La princesse des glaces 

41emsavbmzl-_sx311_bo1204203200_

 

Titre: La princesse des glaces

Auteur: Camilla Läckberg

Edition Babel Noir, 509 pages

 

Résumé

Erica Falck, trente-cinq ans, auteur de biographies installée dans une petite ville paisible de la côte ouest suédoise, découvre le cadavre aux poignets tailladés d’une amie d’enfance, Alexandra Wijkner, nue dans une baignoire d’eau gelée. Impliquée malgré elle dans l’enquête (à moins qu’une certaine tendance naturelle à fouiller la vie des autres ne soit ici à l’œuvre), Erica se convainc très vite qu’il ne s’agit pas d’un suicide. Sur ce point – et sur beaucoup d’autres -, l’inspecteur Patrik Hedström, amoureux transi, la rejoint.

A la conquête de la vérité, stimulée par un amour naissant, Erica, enquêtrice au foyer façon Desperate Housewives, plonge clans les strates d’une petite société provinciale qu’elle croyait bien connaître et découvre ses secrets, d’autant plus sombres que sera bientôt trouvé le corps d’un peintre clochard – autre mise en scène de suicide.

 

Mon avis

J’ai lu ce livre dans ce le cadre du Challenge Week end à 1000 et je n’en ai lu que 408 pages… Mais passons… De puis je l’ai terminé 🙂

J’étais curieuse de découvrir cette auteure dont je voyais les livres depuis longtemps, et aimant de plus en plus les thrillers, je me suis dit, pourquoi pas me plonger dans un thriller nordique. Eh bien, je suis un peu restée sur ma fin…

J’ai d’abord beaucoup aimé le personnage d’Erica, sensible, secrète, qui vit des moments tragiques de part la mort de ses parents, et sa soeur qui n’a pas vraiment la vie qu’elle mérite. Ajoutez à cela la découverte du cadavre de sa meilleure amie… Mais elle est forte et décide, plutôt que de sombrer dans la dépression, de mener l’enquête, car pour elle, malgré qu’Alex soit retrouvée avec les veines taillées, elle ne s’est pas suicidée.

On découvre tout au long du livre, des personnages assez importants, et on va connaître peu à peu les liens qu’ils ont entre eux, mais avec tout de même une part de mystère, et oui, ça serait trop facile de tout dévoiler. Même Erica ne sait pas tout, et elle va un peu découvrir avec le lecteur certains éléments de cette histoire, grâce à Patrik, l’inspecteur, ami d’enfance d’Erica et qui va peu à peu se rapprocher d’elle.

Au niveau du style, j’ai trouvé que l’auteure prend un peu trop de pincettes pour décrire l’ambiance dans laquelle vivent ses personnages. Comme si c’était trop bien écrit pour un thriller. Non pas que j’aime que l’écriture soit facile, mais j’ai du mal à entrer dans le contexte lorsqu’il s’agit d’une histoire de meurtre. J’ai besoin que les choses aillent un peu plus vite, soient plus surprenantes. Là on a l’impression que chaque élément découvert se passe au ralenti, presque sans surprise de la part des personnages et donc aussi sans surprise pour le lecteur…

Est-ce dû au style « polar nordique »? Je ne peux y répondre car je n’en ai pas lu d’autres… Mais c’est vrai que je préfère lorsque l’auteur passe plus vite la seconde lors des descriptions, ou alors, qu’elles soient plus concises et aillent à l’essentiel.

Le roman avance lentement, et pas besoin d’être attentif à chaque mot pour comprends ce qui se passe.

J’ai eu plusieurs doutes quant au meurtrier, mais je pense qu’en creusant plus mon jugement j’aurais pu trouver. Je me suis malgré tout laissé porter par l’enquête, et en découvrant la fin j’étais un peu étonnée, mais là encore pas de gros retournement de situation, le dénouement arrive tranquillement, un peu trop pour un thriller….

 

Conclusion

La princesse des glaces est un thriller assez lent, dense avec beaucoup d’éléments, mais pas assez de surprises.

 

=> 3,5/5

Publicités

4 réflexions sur “La princesse des glaces 

  1. Camilla dit :

    Camilla Lackberg est une de mes auteures préférées,alors difficile d’être objective dans ce commentaire ^^
    C’est vrai que les description pourraient paraître lentes par moments, mais de mon point de vue, je dirais que cela est nécessaire pour l’ambiance présente dans ce roman (et pour décrire cette Suède là). Mais je comprends tout à fait ton ressenti 😉 Après, si je peux te donner un conseil, je te conseille vraiment d’en lire un autre de cette auteure car, personnellement je préfère ses romans plus récents (plus affinés, plus noirs…) 🙂

    J'aime

  2. avislivresques dit :

    Je ne lirais pas ta chronique tout de suite puisque ce livre est dans ma PAL, et je suis facilement influençable (en gros, si tu n’as pas aimé je me focaliserais sur les détails négatifs que tu as souligné et je gâcherais ma lecture ^^). Mais ta note me fait un peu peur ! J’espère que j’apprécierais plus que toi.
    J’ai juste lu le bilan (j’ai pas pu m’empêcher de jeter un petit coup d’œil quand même ^^), je sens que je vais m’ennuyer, je détesteeeeeeeee les romans lents. Tu as lu Millenium ? C’est un peu du même genre ou pas ? (si tu connais bien sûr, si non et bien je te le conseille un peu mais ce n’est pas à mon avis la meilleure saga de suspense au monde).

    J'aime

      • avislivresques dit :

        Je le lirais … Si j’en trouve le courage. J’ai tendance à ouvrir, lire la première page, m’en lasser, ouvrir un autre livre, lire deux chapitres, m’en lasser, trouver un autre livre etc. . A vrai dire j’avais du lire une dizaine de page avant de changer de bouquin. D’où mon inquiétude lorsque tu parles d’un livre lent 😀 Mais bon, qui ne tente rien n’a rien !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s