De l’influence de Bookstagram…

Il est 5h du matin, je suis enrhumée et je n’arrive pas à dormir depuis 3h…(j’ai cours jusqu’à 22h aujourd’hui, je vais être une larve ambulante…)

Cet article n’était pas prévu, mais j’ai envie de parler avec vous. Je suis sur Bookstagram depuis bientôt 2 ans et je suis ravie de partager mes lectures au quotidien, ainsi que de voir les gens que je suis. Cela me donne énormément d’idées de lectures. J’ai aussi la chance d’avoir énormément d’abonnés sur mon compte, et de recevoir des livres de maisons d’éditions variées que je remercie infiniment.

Mais il est parfois difficile de prendre du recul sur tout cela. Aujourd’hui je me rends compte que si Bookstagram compte autant, c’est parce qu’il me donne un certain objectif de loisirs, la lecture. Pourtant, j’ai tendance à me mettre la pression toute seule.

Dans la tête de Flo:

– Argh j’ai oublié de faire la photo de tel bouquin

– J’ai vraiment envie de livre tel livre, allez, je me motive à finir ma lecture

– Pourquoi j’ai 170 likes alors que j’ai 4000 abonnés? Qu’est-ce que je fais mal?

– J’ai reçu des livres de telle maison d’édition, il faut que je les lise vite c’est la moindre des choses.

– Mais ma PAL était à 10 et là elle est remontée à 15! Enfer et damnation!!!

 

Bref, vous l’aurez compris, je me pose pas mal de questions. Inutiles? Non, pas sûre, mais parfois il est difficile, quand on est sur Instagram, d’avoir le recul nécessaire sur les choses. Parce qu’après tout, si j’ai choisi de partager mes lectures sur mon compte, c’est avant tout pour en discuter non? Ce n’est pas une course aux followers, et je n’ai de comptes à rendre à personne (bon, les SP doivent quand même être lus rapidement ^^).

Alors voilà, j’essaie de faire au mieux selon moi pour vous partager mes lectures, et comme vous devenez de plus en plus nombreux, je ne peux parfois pas répondre à tous (quoique j’essaie de n’oublier personne en général, même si c’est juste un petit smiley, je vous lis tous), et je n’ai absolument pas envie de me mettre la pression plus que ça. Bookstagram n’est pas mon boulot, j’ai ma vie à côté et je veux que le contenu de mon compte reste épanouissant pour moi, et vous plaise à vous aussi.

Aujourd’hui, pour être vu sur les réseaux sociaux, il faut un contenu original, de belles images, un beau Bullet Journal, lire les livres dont tout le monde parle, et la plupart du temps, ce n’est pas mon objectif. Ce n’est pas moi. Je n’ai pas Photoshop ni Page, je ne sais pas faire de beeeeelles photos à 1735 likes (et je m’en fiche je crois), ça me gonfle ce nouveau algorithme Instagram, je ne suis que les personnes que j’ai envie de suivre.

Je ne sais à vrai dire pas quel est le fin mot de cette histoire, mais sachant à peu près qui suit mon compte, je suis sûre que vous ne m’en voudrez pas si je prends un peu plus de temps pour moi. Je n’arrête pas Bookstagram, loin de là, mais je pense avoir un peu plus en ligne de mire le »pas de pression ».

Merci d’être là et de me lire 🙂

 

… Je suis même pas fatiguée;… ÇA M’ENERVE!!!!….Bon, bah, on va lire hein, parce qu’il y a un livre qui me fait trooop envie après celui-ci….^^

 

Publicités

6 réflexions sur “De l’influence de Bookstagram…

  1. lesinstantsdelecture dit :

    Bon résumé de ce que l’on peut ressentir en étant sur bookstagram. 😊 Quand à lire les livres dont tout le monde parle et lit, ça ne m’intéresse pas non plus.. les livres écrits il y a plusieurs années ne sont pas périmés 😂 Lire pour le plaisir 💖 C’est le plus important.. bonne journée

    Aimé par 2 personnes

  2. Celine dit :

    Pour ma part, si j’ai choisi de te suivre sur Instagram, c’est surtout pour toute ces petites stories où tu racontes tes lectures en cours, tes impressions et avis, où tu es très naturelle :-). Les jolies photos très travaillées, c’est peut-être agréable à regarder, mais ce que j’aime sur ton fil, c’est ce côté spontané :-).

    Un truc qui m’a toujours étonnée, ce sont les gens qui s’excusent à tout-va de ne pas publier parce qu’ils sont malades, occupés, ou ceci ou cela… comme s’ils devaient quelque chose aux gens qui les suivent… Peut-être est-ce par peur qu’on ne les suive plus ? Ca me dépasse un peu. C’est normal d’avoir sa vie :-). Pour moi Instagram est un passe-temps bien sympathique, qui me permet de faire de belles découvertes, d’avoir de nouvelles idées, de découvrir les artisans de petites boutiques et de les soutenir :-).

    Merci pour ce petit billet très intéressant 🙂

    Bon rétablissement et bon courage pour tes cours !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s