La Compagnie des livres

la compagnie des livres

Titre: La Compagnie des livres
Auteure: Pascale Rault-Delmas
Editions Mazarine, 355 pages

Résumé

Sceaux, 1966. Annie a des livres plein la tête et des rêves qui se bousculent. Dans la librairie de son grand-père, chaque bruissement de page l’éloigne de la sévérité de son éducation bourgeoise et lui fait oublier sa solitude : la Compagnie des livres est son refuge.
Auvergne, 1966. Michel a perdu brutalement un être cher et son innocence d’enfant avec. Des parties de cache-cache dans les bois aux secrets confiés sur le chemin de l’école, rien ne sera plus comme avant. Seuls les romans, qu’il lit caché dans le grenier, apaisent son chagrin.
Lorsque les hasards de la vie poussent Annie et Michel à se rencontrer, il suffit d’un regard pour que ces deux passionnés de lecture se reconnaissent. Mais le monde dans lequel ils grandissent a établi des barrières sociales difficiles à franchir. Et Mai 68 a beau souffler un vent de révolte sur la France, les préjugés ont la vie dure.
Pourtant, ce printemps gorgé d’espoir, de liberté et de promesses leur appartient. Annie et Michel en sont convaincus : c’est maintenant ou jamais que doit s’écrire leur propre histoire.

Mon avis

Un sourire ineffaçable se dessine sur mon visage depuis que j’ai refermé ce livre. Impossible d’oublier cette histoire, impossible de ne pas être touché par ses personnages, impossible de lire autre chose tout de suite derrière… Ce livre est un coup de coeur de vie!

Au départ un prologue, où l’on se doute que l’histoire parlera de livres, d’une librairie. Cela m’a un peu fait penser à L’ombre du vent au début, car cet amour des livres va aussi trouver une belle place dans ce roman.

Pourquoi Compagnie avec une majuscule? Et bien parce que c’est le nom de la librairie de Lucien, le grand-père d’Annie, jeune fille passionnée de lecture, qui va croiser sur son chemin le jeune Michel, mais pas tout de suite, il faudra que le lecteur patiente pour découvrir d’abord Annie et sa famille, puis Michel et les siens. Tout au long de cette histoire, nous allons nous attacher à ces personnages, à Annie, sa mère Hélène soumise à Bernard son mari, plutôt vieille école, qui refuse de voir dans la fin des années 60, une révolution féministe, une libération de la parole et des moeurs. Michel de son côté, grandit à la campagne, au sein d’une famille qui connaitra une épreuve terrible et qui aura pour conséquence leur déménagement en Ile-de-France.

Je ne veux pas vous en dire plus, car pour tout vous avouer, je n’avais pas lu la quatrième de couverture. Je savais juste que ce livre parlait… de livres! J’ai été complètement embarquée dans cette histoire, j’ai lu ce livre en moins d’une journée, ce qui est plutôt bon signe! On traverse les années avec Annie et Michel, 1965, 1968, 1970… On ne voit pas le temps passer, on apprend des erreurs des uns et des autres, on vit avec ces personnages. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’aurais adoré les suivre encore 300 pages!

L’écriture de Pascale Rault-Delmas est d’une fluidité déconcertante, ce livre est un bijou! J’ai adoré voir évoluer les personnages, surtout Annie et Hélène, dans les bons et les mauvais moments de leurs vies. Bernard est détestable, Michel est formidable, Lucien est le grand-père idéal pour tous les amoureux de livres, et tous les personnages secondaires sont extrêmement attachants. Nous passons du rire aux larmes, beaucoup d’émotions sont ressenties dans ce livre, on ne s’ennuie jamais.

J’ai eu peur de terminer cette lecture, je ne voulais pas quitter Annie et Michel, Lucien et Hélène, je voulais vivre leur histoire encore un peu. Pourtant la fin arrive tout doucement, naturellement, et l’auteure nous accompagne tranquillement vers la dernière page et vers l’épilogue qui clôt parfaitement ce livre. Un beau message pour les amoureux des livres et sur la transmission de cette passion!

Conclusion

Vous avez vraiment besoin d’autres arguments? LISEZ-LE!!!!!!!

Publicités

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s