L’homme qui aimait trop les livres

l'homme qui aimait trop les livres

 

Titre: L’homme qui aimait trop les livres

Autrice: Allison Hoover Bartlett

Editions Pocket, 264 pages

 

Résumé

Un voleur de livres rares, un libraire obstiné, l’histoire d’une traque haletante entre deux amoureux du livre. Jusqu’où iriez-vous pour mettre la main sur le livre de vos rêves ? Mieux encore, jusqu’où iriez-vous pour avoir une bibliothèque remplie de vos livres préférés ? John Gilkey est l’un des voleurs de livres les plus prolifiques de sa génération. Jusqu’en 2003, il a dérobé près de 200 000 dollars de livres anciens. Son but, réunir une collection à son image. Dès lors, comment attraper un voleur qui ne subtilise des livres que pour compléter sa propre bibliothèque ? C’était sans compter sur la ténacité de Ken Sanders, libraire de livres anciens irascible à Salt Lake City, qui s’improvise détective et se surnomme biblioflic. Des personnalités hautes en couleurs. S’ensuit une longue poursuite entre un voleur obsessionnel et un libraire obstiné prêt à bondir au moindre faux-pas.

 

Mon avis

Merci à Pocket pour l’envoi de ce livre.

J’avais repéré ce livre lors de sa sortie en grand format car je trouvais le titre absolument génial. Quelle joie lorsque Pocket me l’a envoyé!

On m’a prévenu dès que j’ai voulu le démarrer, « attention, ce livre n’est pas une fiction! ». Ok c’est bon à savoir. Sur Livraddict il était assez mal noté et je ne comprenais pas tellement pourquoi. Mais j’ai su après. Peut-être que les gens n’ont pas aimé ce traque pas comme les autres. C’est un témoignage extrêmement riche et détaillé du monde du livre rare et anciens et l’autrice a fait énormément de recherches et elle a eu la ahcnce de rencontré le voleur principal du livre.

J’ai eu la sensation d’être dans Arrête-moi si tu peux, mais avec le monde des livres comme décor. Quel bonheur! Et quelle aventure! Gilkey a passé du temps en prison, pour avoir voler des livres! Des livres!! Oui mais pas n’importe lesquels, des livres très rares et très chers. Commence alors une traque avec Ken Sanders qui va tout faire pour le retrouver et devenir une sorte de biblioflic aux trousse de Gilkey.

Je vous laisse découvrir la suite car il est difficile de plus résumer ce livre tant il est riche d’anecdotes sur le monde des livres anciens. C’est passionnant. Ce n’est pas un livre que l’on dévore, malgré ses 264 pages, il se savoure. On passe du temps sur cette lecture, pour notre plus grand plaisir!

 

Conclusion

Si vous aimez les livres, que vous voulez découvrir le monde des livres anciens, et partir à la poursuite d’un voleur pas comme les autres, alors foncez sur cette lecture!

 

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s