Deux cœurs légers

710bSo1nyrL

 

Titre: Deux cœurs légers

Autrice: Sophie Simon

Editions Anne Carrière, 230 pages

 

Résumé

Repéré dans un concours musical du Nebraska profond, le jeune Ray débarque à Los Angeles à la fin des années 1970. Aussitôt, il signe avec une grande compagnie pour un premier enregistrement. Sa carrière s’enflamme, lui aussi. Jouer de la guitare, c’est ce qu’il aime par-dessus tout. Bien plus que de servir des steaks dans le restaurant familial. À tout le reste, Ray préfère la scène et les filles. Une, en particulier. Sauf qu’elle est blanche et mineure, qu’elle a un frère étrange, aussi malheureux que virtuose à l’harmonica, et un père. Un vrai salaud ou un pauvre type, allez savoir. Mais qui va bouleverser la trajectoire de ces trois jeunes gens.

 

Mon avis

Je remercie les Editions Anne Carrière pour l’envoi de ce livre.

Le résumé de cette histoire m’a tout de suite interpellé. Deux cœurs légers parle de musique, de jazz, d’amour, mais aussi de haine, de racisme, d’enjeux moraux… Les sujets abordés le sont de manière très réaliste, sans chichi.

Comme vous avez pu le lire dans le résumé, nous suivons Ray, un musicien jazz dont la carrière va décoller, et il peut enfin quitter le restaurant familial qui lui était destiné. Mais lors de sa rencontre avec Minnie, tout va basculer et il est accusé de viol. Le reste, on le devine, dans une Amérique des années 70 où la ségrégation est très présente. Ray passe donc quelques temps en prison et sa carrière chute. Pour sortir de là il va falloir du temps, des contacts, de la volonté.

Mise à part cette histoire musicale, nous découvrons des protagonistes profondément liés à des valeurs humaines. Des questions importantes sont soulevées et j’ai beaucoup aimé la manière dont Sophie Simon les pose, en toute simplicité et avec beaucoup d’empathie, mais sans jamais tomber dans le cliché.

Lors de son parcours, Ray rencontrera Marty, le frère de Minnie, musicien prodige, et ce trio va nous embarquer le long de ces chemins boueux et dangereux, pour un récit très touchant avec des personnages vraiment attachants.

Comme dit avant, le style de l’autrice est épuré, mais travaillé. On sent tout le poids de la haine que Ray porte sur ces épaules et bien des fois on aurait envie qu’il casse le gueule de certains salauds, mais non, la vie est comme ça et les paroles seront bien plus fortes.

Il se passe beaucoup de choses dans ce court roman, je ne veux donc pas trop vous en dévoiler. La dernière partie du livre m’a beaucoup plu même si l’on peut facilement deviner la fin… quoique.. peut-être pas…

 

Conclusion

J’ai beaucoup aimé découvrir ce livre et je serais sûrement passer à côté si je ne l’avais pas vu sur le compte Instagram des Editions Anne Carrière. Comme quoi, les réseaux sociaux ont souvent du bon, et si je peux vous donner envie de lire ce petit bijou alors j’en serai ravie car il vaut vraiment le coup qu’on s’y attarde!

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s