La jeune fille à la perle

la jeune fille à la perle

 

Titre: La jeune fille à la perle

Auteure: Tracy Chevalier

Editions Folio, 313 pages

 

Résumé

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l’âge d’or de la peinture hollandaise. Griet s’occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s’efforçant d’amadouer l’épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.

Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l’introduit dans son univers. A mesure que s’affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville…

 

Mon avis

Merci à Folio et Julie pour l’envoi de ce livre. J’ai fait cette lecture avec La tentatrice Chaude, bien que j’avoue l’avoir finit avant, désolé je ne t’ai pas trop attendue… >__<

J’avais adoré Prodigieuses Créatures, c’est donc avec plaisir que j’ai découvert ce livre. il me reste maintenant La dernière fugitive et À l’orée du verger que je veux absolument lire!

J’ai eu un peu de mal à entrer dans cette histoire au départ. N’y connaissant absolument rien en peinture, j’ai eu peur de me perdre et ne pas comprendre toutes les subtilités du roman. Pourtant, la lecture s’est faite toute seule!

Griet est donc engagée comme servante dans la maison Vermeer. Elle va y découvrir sa famille, ses nombreux enfants ainsi que d’autres femmes qui vont avoir leur importance dans l’histoire. Griet est sensible, jeune et vulnérable, mais pas complètement idiote non plus. J’ai beaucoup aimé ce personnage.

J’ai également beaucoup aimé la relation qu’elle a avec son père, aveugle, qui devine assez vite qu’il se passe quelque chose dans cette maison où elle travaille.

Au fur et à mesure du livre, l’intrigue s’éclaircit de plus en plus jusqu’à ce que le lecteur comprenne que c’est le tableau de la jeune fille à la perle qui va être un vrai tournant dans la vie de Vermeer et de Griet (oui bon ok, c’est UN PEU le titre du livre…ok…). J’ai vraiment beaucoup aimé la délicatesse des descriptions, à l’opposé de la dureté des conditions dans lesquelles vit Griet, et les femmes de la maison m’ont un peu fait penser à la marâtre et ses filles dans Cendrillon!

J’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir la plume de Tracy Chevalier et je pense que je ne m’arrêterai pas là!

 

Conclusion

La jeune fille à la perle est un très beau livre, plein de délicatesse et de finesse. griet est un personnage très attachant, et la relation qu’elle va nouer avec Vermeer, tout en fragilité et non-dits va faire que ce roman se lira tout seul dès l’instant où l’on se laisse porter par la plume de l’auteure.

Publicités

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s