Et j’abattrai l’arrogance des tyrans

Et-jabattrai-larrogance-des-tyrans_6190

Titre: Et j’abattrai l’arrogance des tyrans

Auteure: Marie-Fleur Albecker

Editions Aux forges de Vulcain, 195 pages

 

Résumé

En 1381, la grande peste et la Guerre de Cent ans ont ruiné le royaume d’Angleterre. Quand le roi décide d’augmenter les impôts, les paysans se rebellent. Parmi les héros de cette première révolte occidentale : John Wyclif, précurseur du protestantisme, Wat Tyler, grand chef de guerre, John Ball, prêtre vagabond qui prône l’égalité des hommes en s’inspirant de la Bible. Mais on trouve aussi des femmes, dont Joanna, une Jeanne d’Arc athée, qui n’a pas sa langue dans la poche et rejoint cette aventure en se disant que, puisque l’on parle d’égalité, il serait bon de parler d’égalité homme-femme…

 

Mon avis

Je remercie l’agence Anne & Arnaud pour l’envoi de ce livre!

Je n’y connais rien au Moyen Âge, mais rien! Je suis une buse, vraiment. Quand j’ai vu ce livre, je me suis dit d’une, que l’histoire m’interpellait et m’intéressait, et de deux, qu’il allait me permettre d’acquérir quelques notions historiques, ce qui ne me ferait pas de mal. J’ai appris beaucoup durant cette lecture… et j’ai eu quelques fous rires!

Je vous la fait courte, parce que mon but n’est pas de vous faire un cours. Ce livre est l’histoire d’une longue marche (non, pas celle de Marche ou crève de King, quoique cela sera aussi mortel pour certains!) vers Londres. Ils sont nombreux à se révolter contre le roi Richard II, seulement âgé de quatorze ans. À leur tête, John Bal, Wat Tyler, John Wyclif, et Johanna, notre héroine. Les impôts augmentent, le peuple en a ras-le-bol et décide d’aller parler à Richard II.

Jusque là, rien de bien foufou, on sent qu’on est dans une période historique importante. Oui mais voilà, le style de Marie-Fleur Albecker donne un relief incroyable à cette histoire. Elle choisi d’employer un langage moderne pour en parler. Et ça fait toute la différence!

« Alors c’est pas compliqué, quand t’es dos à la cathédrale tu prends la première à droite au rond-point sur Rheims Way, ensuite c’est direction l’A2, il suffit de tourner à droite à la station essence. (…) Fais gaffe à tes horaires, aux heures de pointe c’est complètement bouché, tu feras pas cinq kilomètres en trois heures. »

Mais je dis oui!! C’est formidable de lire quelque chose qui a existé bien sûr, mais c’est encore plus agréable de le lire avec une plume si second degré, et ça permet de mettre en lumière des choses de l’époque vues sous un angle différent. La condition de la femme, la solidarité, la situation en Angleterre au XIVème siècle, c’est extra!

Johanna est un personnage attachant, qui se cherche tout au long de cette marche, qui doute, car elle ne sait pas où devrait être sa place.

Il n’y a quasiment pas de dialogues, tout est raconté par l’auteur, avec souvent, le point de vue de chaque personnage. C’est peut-être un peu plus long du coup qu’un vrai dialogue, j’aurais aimé que ces personnages discutent entre eux. mais c’est un parti pris et cela permet au lecteur de connaître mieux les sentiments des différents protagonistes.

Si l’on connaît cette période de l’histoire, on sait comment cette marche se finit. Pour éviter de vous spoiler, je vous invite donc à lire ce livre pour le découvrir (ou d’aller sur Wikipédia, tout y est expliqué, mais vous n’aurez pas l’humour de l’auteure du coup). Je suis ravie d’avoir découvert ce livre et je serais peut-être passée à côté si Piko n’en avait pas parlé. Et oui, la rentrée littéraire a du bon, mais certains devraient être un peu mieux mis en avant, comme celui-ci!

 

Conclusion

Je vous invite fortement à lire ce livre, pour avoir un autre regard sur la Révolte des paysans, un point de vue plus moderne, plus drôle aussi parfois, et Johanna qui est au centre fait de ce récit une belle porte-parole féminine dans ce monde d’hommes!

 

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s