Les larmes de l’assassin

les-larmes-de-l-assassin

 

Titre: Les larmes de l’assassin

Auteure: Anne-Laure Bondoux

Editions France Loisirs, 206 pages

 

Résumé

L’homme et la femme Poloverdo avait un enfant qui poussait comme le reste sur cette terre, c’est-à-dire pas très bien. Il passait ses journées à courir après les serpents. Il avait de la terre sous les ongles, les oreilles décollées à force d’être rabattues par les rafales de vent, et s’appelait Paolo. Paolo Poloverdo.
C’est lui qui vit venir l’homme, là-bas, sur le chemin, par un jour chaud de Janvier. Cette fois-là, ce n’était ni un géologue, ni un marchand de voyage, et encore moins un poète.
C’était Angel Allegria. Un truand, un escroc, un assassin.

 

Mon avis

J’avais entendu parlé de cette auteure sur différentes chaines booktube, mais je ne.m’étais pas intéressée plus que ça à ses livres. Les larmes de l’assassin est un livre jeunesse assez fort avec une amitié toute particulière entre un gangster et un enfant.

Ce livre est court et j’avais peur de ne pas découvrir l’histoire qu’il faut, dans le sens où je n’ai pas lu la quatrième de couverture, et que j’ai commencé à rentrer dans le livre seulement vers les 2/3… Autant vous dire que tout le début s’est passé sans émotion de ma part, et dans l’attente que quelque chose déclenche l’histoire.

Angel est un gangster, un assassin, un mauvais. Et pourtant, malgré l’entrée brutale dans la vie de Paolo, il va se lier d’amitié avec lui, et ensemble, vont continuer leur vie.

Comme je le disais, ce livre est presque trop court pour vous en dire plus. Je l’ai trouvé lourd dans le sens où l’ambiance est pesante, étouffante et comme les lieux, assez désertique. Angel est au centre du roman, et malgré qu’il soit un assassin, on ne peut pas ne pas s’attacher à lui, même si à certaines moments j’ai trouvé ça un peu trop facile.

J’avoue qu’au début je ne m’attendais pas à ce récit. Je pensais que c’était un genre de thriller pour ado, c’est peut-être aussi pour ça que je n’ai pas plus accroché que ça au début. C’est surtout la fin qui m’a plu, même si elle est assez dure et ingrate.

 

Conclusion

Je suis passée un peu à côté de ce livre. J’ai vu qu’il existait en BD également, je pense que l’ambiance m’aurait sûrement mieux parlé dans ce format. néanmoins c’est une belle histoire d’amitié à découvrir.

 

=> 3,5/5

Publicités

3 réflexions sur “Les larmes de l’assassin

  1. leslivresderose dit :

    Dommage qu’il ne t’ai pas plu!! Moi j’avais vraiment beaucoup aimé! Dès le début (contrairement à toi apparemment), j’ai été absorbée par l’histoire et les personnages. Moi qui ne pleure quasi jamais, je n’arrivais pas à m’arrêter à la fin! ^^ Comme quoi d’une personne à l’autre; un livre peut vraiment créer des sensations très très différentes! Tu as déjà lu d’autres Anne-Laure Bondoux? »Tant que nous sommes vivants » est très chouette dans un autre style! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Yuyine dit :

    C’est certain que si tu en attends un thriller, tu ne peux que passer à côté. Dans mon souvenir, à 12 ans, j’avais bien aimé ce livre qui m’avait assez dérouté car très original pour un livre jeunesse. Mais je suis certaine que maintenant ce ne serait plus vraiment le même ressenti ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s