Mon père, ma mère, mes tremblements de terre

couv32886763.png

 

Titre: Mon père, ma mère, mes tremblements de terre

Auteur: Julien Dufresne Lamy

Editions Belfond, 350 pages

 

Résumé

Dans cette salle, Charlie, quinze ans, patiente avec sa mère. D’ici cinq heures, son père sortira du bloc. Elle s’appellera Alice. Durant ce temps suspendu, Charlie se souvient des deux dernières années de vie de famille terrassée. Deux années de métamorphose, d’émoi et de rejet, de grands doutes et de petites euphories. Deux années sismiques que Charlie cherche à comprendre à jamais. Sur sa chaise d’hôpital, tandis que les heures s’écoulent, nerveuses, avant l’arrivée d’Alice, Charlie raconte alors la transition de son père, sans rien cacher, ce parcours plus monumental qu’un voyage dans l’espace, depuis le jour de Pâques où d’un chuchotement, son père s’est révélée. Où pour Charlie, la terre s’est mise à trembler.

 

Mon avis

C’est quoi être normal? C’est quoi la normalité? Qui la décide? Pourquoi ça nous dérange parfois les gens qui ne rentrent pas dans les cases? Pourquoi on ne pourrait pas être qui on veut?

Le sujet de ce livre c’est le changement, la vie, les questions que se posent un garçon de quinze ans lorsqu’il voit son père devenir peu à peu quelqu’un d’autre. Il sera toujours son papa mais quelque chose aura changé, quelque chose de physique. Pour être mieux dans sa peau. Dans quelle peau?

Charlie cherche les réponses scientifiques qui auraient poussé son père à vouloir être femme. Ce séisme qui a fait que tout a changé un jour. Ce tremblement de terre au creux du ventre du fils et au creux du cœur de son père.


Mais peut-il vraiment avoir des réponses? Après tout, doit-il même en avoir? Oui mais voilà quand on est enfant, ado, on doit comprendre, alors Charlie réfléchit et note.
Ce que Julien Dufresne Lamy nous propose ici n’est pas un tremblement de terre, c’est tout l’inverse, un terre calme, un livre qui pose calmement les choses sur un sujet délicat, et il le fait extrêmement bien. Vous savez quand vous lisez un livre en vous disant « mais c’est ça! C’est exactement comme ça qu’il faut dire les choses. Ce sont les bons mots, les bonnes émotions. C’est ce livre qui décrit les choses parfaitement. » Et bien voilà, j’ai trouvé ce livre et je vous conseille fortement de le lire pour vous dire la même chose!


Cette histoire c’est la Vie, tout comme l’auteur avait traité le sujet des drag queen avec une délicatesse et une justesse impeccable, il traite ici le sujet de la transformation physique absolument de la même manière. Sans chichi, avec beaucoup d’émotions et une vérité perçante.
En grammaire à la troisième personne du singulier, il, elle, on. Elle est à côté de il, mais dans le vie il faut parcourir un chemin complexe pour aller de Il à Elle, ou de Elle à Il.

 

Conclusion

Un gros coup de cœur une fois de plus pour cet auteur qui fait parti de ceux dont je sais que je peux acheter ses romans les yeux fermés, totalement en confiance. Merci Julien pour ce livre si poignant, si vrai, qui pose des mots justes sur un sujet complexe, qui pourrait être tabou mais qui transforme le point d’interrogation en point final. Je suis moi. Je suis qui je veux être. Je suis.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s