L’auberge de la jamaique

L'auberge de la jamaique

 

Titre: L’auberge de la Jamaique

Autrice: Daphné Du Maurier

Editions Livre de poche, 321 pages

 

Résumé

Orpheline et pauvre, Mary Yellan n’a pas d’autre ressource que de quitter le pays de son enfance pour aller vivre chez sa tante, mariée à un aubergiste, sur une côte désolée de l’Atlantique. Dès son arrivée à l’Auberge de la Jamaïque, Mary soupçonne de terrifiants mystères. Cette tante qu’elle a connue jeune et gaie n’est plus qu’une malheureuse, terrorisée par Joss, son époux, un ivrogne menaçant, qui enjoint à Mary de ne pas poser de questions sur les visiteurs de l’auberge. Auberge dans laquelle, d’ailleurs, aucun vrai voyageur ne s’est arrêté depuis longtemps…

 

Mon avis

Après le coup de cœur de Rebecca, je voulais absolument continuer à découvrir la plume de l’autrice. Plusieurs m’ont été recommandé, notamment celui-ci. Malheureusement j’ai été un peu déçue.

Nous entrons rapidement dans l’histoire grâce à un travelling dans une calèche qui roule, avec un son bord une jeune femme, Mary Yellan dont on apprend qu’elle cherche à se rendre à L’auberge de la Jamaique à la suite du décès de ses parents. Le cocher est méfiant, personne ne s’arrête dans cette auberge, est-elle sûre de sa destination? Le ton est donné.

Elle arrive donc dans cette auberge, accueillie par son oncle et sa tante, les propriétaire, et sent immédiatement une tension entre eux. Un oncle plutôt imposant de mots, revêche, et une tante très en retrait, qui a presque peur de parler devant son mari. Et cette auberge vide… Mais alors le cocher disait vrai, cet endroit est malfamé? Un secret se cache dans ces lieux…

J’ai adoré l’ambiance mise en place par l’autrice, j’ai retrouvé un peu de Rebecca, et le personnage de Mary est attachante, curieuse et a les bonnes réactions envers son oncle et sa tante. Pourtant, l’arrivée du frère de son oncle, Jem, et un autre personnage, font basculer le roman selon moi, vers quelque chose d’un peu plus plan-plan, et rendent Mary un peu trop hésitante, et agaçante.

J’avoue que le « secret » ne m’a pas surprise plus que ça, et c’était même plutôt décevant. Surtout après avoir lu Rebecca dont les rebondissements sont fous!

Malgré le peu de pages (à peine plus de 300p), j’ai eu du mal à le finir car je le trouvais trop long, lent, et l’histoire ne m’intéressait plus. La fin est bien trouvée mais la pseudo romance ne m’a pas convaincue…

 

Conclusion

Une lecture mitigée, malgré une ambiance sombre et glaçante installée au début, je me suis lassée de l’histoire. Je retenterai cependant bien sûr l’autrice, et ma prochaine lecture d’elle sera sûrement Le bouc émissaire.

4 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s