Qaanaaq

Qaanaaq est à la fois le nom d’une ville et celui du prénom du personnage principal. En effet, l’inspecteur Qaanaaq Adriensen est envoyé au Groeland pour enquêter sur un triple homicide qui visiblement n’aurait pu être commis que par… un ours. Oui mais voilà, au fur et à mesure que l’enquête avance, Qaanaaq trouve cela abhérant. En parallèle nous découvrons qu’il y a anguille sois roche concernant une plate-forme pétrolière qui ne semble pas plaire à tout le monde et à la veille d’élection au Groenland chacun y va de ses suppositions…
J’ai bien aimé cette histoire et surtout cette ambiance polaire. Mo Malø raconte assez bien ce froid lié à la peur et au sang, c’est assez plaisant à lire. De plus Qaanaaq a souvent l’humour cynique, pour notre plus grand plaisir.
C’est une première enquête avec cette inspecteur et deux autres tomes suivront. Nous découvrons donc un homme plutôt bourru qui n’a aucune envie d’être là où il est et au passé assez sombre qui nous sera révélé un peu tout au long de l’histoire. Car c’est finalement lui la clé où du moins une des clés de ce récit.
Le point faible de ce roman selon moi c’est les noms des personnages… des noms à ralonge typiquement nordiques qui m’ont fait perdre le fil à plusieurs moments notamment à la fin et je n’arrivais parfois plus à situer qui était qui… assez frustrant.
J ai néanmoins passé un bon moment et il n’est pas impossible que je retourne vers le polar nordique même si Mo Malø est français 😆 Merci Mag pour cette suggestion de lecture!

6 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s