Le jour où l’humanité a niqué la fantasy

Titre: Le jour où l’humanité a niqué la fantasy

Auteur: Karim Berrouka

Edition Actu SF, 426pages

Résumé

Elles étaient seules, elles étaient vraies, elles étaient magnifiques. Colorado, 1873. Après la mort de son mari, Margaret Parker décide de continuer à s’occuper de son ranch. A ses côtés, celles qu’elle considère comme sa famille : deux soeurs, Joan et Stella, une cuisinière, Julie, et Hattie, une ancienne esclave au passé aventureux. Mais des femmes seules sur un ranch ont vite fait d’exciter toutes les convoitises, et bientôt elles sont dépossédées de leurs biens.
Elles n’ont plus, chacune, qu’un cheval, et le choix qui reste dans l’Ouest américain à celles qui ont tout perdu : se marier ou se prostituer. Ces femmes-là vont néanmoins trouver une option inédite pour survivre : tourner le dos à la loi dont elles ont été les victimes et prendre les armes pour se faire justice. Le gang Parker est né. Bien vite, les exploits de cette mystérieuse bande de femmes défraient la chronique et les Pinkerton se mettent sur leur piste.

Mon avis

Merci à Margot d’Actu SF pour l’envoi de ce livre.

J’avais découvert Karim Berrouka avec Celle qui n’avait pas peur de Cthulhu et j’avoue que j’avais été secoué tellement cette histoire partait en vrille à certains moments. Ce n’était rien comparé à celui-ci !

Dans cette histoire nous suivons principalement Olga… et des punks ! Olga est paumée, elle a couché avec un type qui se met à faire des flammes avec son pénis. Non, ceci n’est pas une situation normale.

À côté de ça trois punks se rendent à un festival mais vont vite se rendre compte que sous LSD on voit les choses TOTALEMENT différemment…

Ajoutez à ça de grosses références en matière de fantasy, le salon des Imaginales au cœur d’un immense bordel , et vous avez un cocktail détonnant à l’humour Berrouka! Et même si vous n’avez jamais lu de fantasy, aucun problème, l’auteur est là pour vous guider!

C’est ultra efficace, les dialogues sont cinglants, j’ai eu 3 fous rire dans le métro sans pouvoir me cacher, et franchement ce livre a beau partir dans tous les sens, l’auteur le maîtrise parfaitement!

La fin boucle très bien le roman et le lectorat retombera sur ses pattes… un peu décoiffé certes mais en étant sûr d’avoir lu un bouquin OVNI totalement jouissif!

Conclusion

J’ai deux autres livres de l’auteur dans ma PAL et je sais que si un jour j’ai un coup de mou ça sera les bouquins parfait! Dose de joie, d’humour, de WTF assuré! Foncez!

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s