Le quatrième rassemblement

Titre: Le quatrième rassemblement

Auteur: Cyril Carrère

Editions Cosmopolis, 400 pages

Résumé

Visalia, Californie centrale. William, l’homme d’affaires, rêve de créer un nouveau pôle d’excellence dans la région qui l’a vu naître, loin de la Silicon Valley et de la Baie de San Francisco. Lorsque sa société Educorp fait faillite, étourdi par le désir de revanche, il accepte l’aide d’un fonds privé sans en avertir ses associés. Quand Carl, l’avocat fiscaliste, met son nez dans les affaires d’Educorp, ce qu’il découvre va l’aspirer au coeur d’un engrenage incontrôlable. Philip s’active pour offrir une fin de vie décente à sa mère. Pour y parvenir, le lieutenant de police est prêt à tout. Le destin de ces trois hommes va se télescoper quand William doit revoir ses associés, une semaine plus tard, à l’occasion du Rassemblement, rituel instauré depuis la fin de leur aventure commune. Parfaite symétrie des situations et des hommes : dans ce dédale de faux-semblants, de violences feutrées et de trahisons, le face-à-face s’annonce comme la plus dangereuse réunion à laquelle ils aient jamais participé.

Mon avis

Merci aux Editions Cosmopolis pour l’envoi de ce livre.

J’avais découvert Cyril Carrère il y a quelques années avec son roman auto-édité Le glas de l’innocence que j’avais beaucoup aimé. C’est donc avec plaisir que j’ai retrouvé l’auteur dans cette nouvelle aventure livresque.

Dans Le quatrième rassemblement tout va à 100 à l’heure, l’action y est perpétuelle, le temps est compté, les chapitres sont addictifs, bref on est dans du thriller super efficace! Ce que j’ai beaucoup apprécié dans ce roman c’est la vitesse réelle. Presque tout le roman se passe en une journée, depuis la nuit jusqu’au soir. Et de l’action il y en a!

On découvre une fuite, un meurtre, une mission pour éliminer un homme. Des malfaiteurs en panique, et le lecteur aussi par la même occasion. On stresse avec eux.

Nous sommes plongés dans le milieu de l’argent, du pouvoir, rivalités entre groupes et c’est très bien fait.

Il faut parfois prendre le temps de comprendre les personnages car ils sont nombreux, même si l’histoire gravite autour de trois principaux, Carl, William et Philip. Les trois sont liés parfois malgré eux et on découvre pourquoi au fil du récit, entre secret et sous-entendus, l’auteur maltraite le cerveau du lecteur, et on adore!!

J’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture qui montre une fois de plus, même si ma lecture du Glas de l’innocence remonte un peu, que Cyril Carrere sait mener un roman de bout en bout avec une histoire très bien construite et un rythme passionnant.

Conclusion

Un roman à lire, non pardon, à dévorer! un thriller haletant aux personnages creusés! Je recommande fortement!

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s