Bpocalypse

Titre: Bpocalypse

Auteur: Ariel Holzl

Editions L’école des loisirs, collection Medium, 431 pages

Résumé

Pour se rendre au lycée, Samsara n’oublie jamais sa batte de baseball, ses talismans et son couteau de chasse. Tout ce dont elle a besoin pour affronter les animaux mutants, fantômes et autres créatures qui ont envahi les rues de Concordia après l’Apocalypse. Aujourd’hui, la ville vient de lever la quarantaine de l’ancien parc public et s’apprête à accueillir ses habitants, réputés avoir muté. Les deux jumeaux que Sam voit débarquer dans sa classe sont loin d’avoir un physique standard. Très vite, ceux qui se moquent d’eux ou les prennent à partie sont les victimes d’incidents inexpliqués. Tout semble accuser les nouveaux venus. Mais dans une ville comme Concordia, peut-on se fier aux apparences ?

Mon avis

Merci à L’Ecole des loisirs et Vorpaline (Camille) pour l’envoi de ce livre.

J’avais découvert Ariel Holzl avec Les sœurs Carmines dont j’ai lu les deux premiers tomes, et j’avais adoré cette plume cynique et agréable. Quand j’ai reçu Bpocalypse, j’étais ravie de poursuivre ma découverte de l’auteur.

Nous sommes ici dans un roman jeunesse post-apocalypse dans la ville imaginaire de Concordia, avec trois amis, Sam, Yvette et Danny. Leur quotidien est rythmé par les dangers de la ville puisque différents mutants la peuple et certains quartiers sont même interdits.

Un jour, leur lycée accueille des jumeaux un peu particuliers, ils viennent d’une zone interdite et sont mal vus. Pourtant certains veulent tenter un rapprochement avec eux, ce qui créé des tensions au sein du trio.

Nous allons donc découvrir cette ville post-apocalyptique explorée par Danny, Yvette et Sam, au travers d’épreuves données par le lycée de Concordia, et comment vivre avec ces mutants et surtout ces nouveaux venus à l’histoire douteuse…

J’ai vraiment bien aimé ce roman. J’avoue que je l’ai lu il y a presque un mois et que j’en ai peu de souvenirs mais ça ne veut pas dire que c’était mauvais. J’ai retrouvé l’humour de l’auteur, peut-être un peu moins cinglant que dans Les Sœurs Carmines, mais avec un joli développement dans cette histoire de mutants.

Ce que j’ai apprécié c’est la carte de la ville donnée au début du livre, qui permet de nous retrouver un peu dans les différents lieux cités.

La lecture est fluide, l’action y est très présente et on voit le trio évoluer, se construire, se poser des question sur cette nouvelle communauté dont font partis les jumeaux, qui a mauvaise réputation, mais qui mérite qu’on s’y attarde quand même pour mieux les connaître.

Nous sommes dans du jeunesse, donc pas de combat ultra sanglants, c’est plutôt soft, mais on sent un enjeu fort entre les trois amis, et cette amitié va même être remise en question à certains moments.

Le livre nous parle des apparences, du fait d’apprendre à se connaître avant de juger, d’amitié et de recherche de vérité au sein de cette ville dans laquelle finalement on ne sait pas tout, et on veut en explorer les parties secrètes.

Conclusion

Un très bon moment de lecture pour une lecture post-apo ado qui passe très bien, avec un trio curieux, de l’action et une histoire assez creusée. Je recommande!

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s