Erectus

Titre: Erectus

Auteur: Xavier Müller

Editions Pocket, 496 pages

Résumé

Et soudain l’humanité se mit à régresser À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc. Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus. Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, déboussolés, imprévisibles, semant la panique dans la population. De quel virus s’agit-il ? Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ? Une scientifique française, Anna Meunier, se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité. Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ? Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ?

Mon avis

Merci aux Editions Pocket pour l’envoi de ce livre.

J’ai écouté en grande partie ce livre grâce à Youboox.

Ce récit nous parle d’une transformation. D’une régression. Un genre de virus peut-être, et j’avoue que le lire pendant la période que nous vivons c’est parfois caustique… Nous découvrons donc qu’à cause d’un genre de virus, l’homme régresse et redevient erectus. Je ne veux pas vous en dire plus car je pense que cela suffit.

J’ai beaucoup aimé ce livre, et l’écouté l’a rendu un peu plus immersif. Le rythme est soutenu, il y a beaucoup d’action et les théories scientifiques se recoupent, s’enchainent, et les protagonistes tentent absolument de résoudre cette énigme qui prend des proportions mondiales.

J’ai vraiment passé un bon moment dans cette histoire, il n’y a pas de longueurs et Anna m’a beaucoup plu. On se doute que ce problème, ce virus va toucher une population proche d’elle et j’ai eu beaucoup d’affection pour Anna.

Au fur et à mesure de l’histoire émergent des conflits politiques, scientifiques, les médias jouent aussi un rôle important et je pense que l’auteur retranscrit assez bien cette ambiance un peu étrange, parfois apocalyptique, pourtant (et c’est peut-être aussi dû au contexte actuel) je pense qu’il aurait pu aller encore plus loin dans les rebondissements et l’accaparement de l’information par les médias.

Mais alors ces Erectus, qu’en faire? Comment vivre avec? Peut-on seulement vivre avec? Le parti pris de l’auteur est intéressant et je l’ai trouvé plutôt cohérent, de même que la fin m’a paru crédible. Pour en avoir discuté avec quelqu’un sur Instagram, beaucoup de théories de ce livre sont erronées et/ou fausses, mais personnellement, n’y connaissant pas grand chose, j’avoue m’être laissé embarquée dans l’histoire, et ça a plutôt bien fonctionné.

Conclusion

Un roman efficace sur un contexte particulier, à rapprocher (mais pas trop) de ce que nous vivons actuellement, dans les grandes lignes en tout cas. L’idée de la vie en communauté avec une autre espèce est intéressante et pose plusieurs questions. Une bonne lecture!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s