J’aime tout ce qui me rappelle que je ne suis la seule à souffrir sur cette terre

J'aime tout ce qui me rappelle

 

Titre: J’aime tout ce qui me rappelle que je ne suis la seule à souffrir sur cette terre

Autrice: Stephanie Butland

Editions Milady, 384 pages

 

Résumé

Loveday travaille dans une librairie d’occasion et préfère la compagnie des livres à celle de ses semblables. Elle reçoit un jour trois mystérieuses livraisons de livres qui la plongent dans les souvenirs de son enfance difficile. Quelqu’un connaît le secret de sa vie. Est-ce Archie, son patron marginal et paternel ? Rob, l’amoureux éconduit qui ne cesse de la harceler ? Nathan, le poète-magicien qu’elle vient de rencontrer, celui qui pourrait l’aider à trouver les mots pour raconter son histoire ? Le moment semble venu pour elle d’affronter son passé et d’enfin tourner la page.

 

Mon avis

J’avais acheté ce titre sur un coup de tête au salon de Montreuil en novembre. La couverture et surtout le titre m’ont attiré! Je ne suis pas très feel-good mais si c’est un qui parle de livres alors ok, je marche! J’ai eu du mal mais finalement c’est un petit coup de cœur!

Loveday (oui j’ai eu un peu de mal au début…) travaille dans une petite librairie avec Archie, un personnage ultra attachant! Elle, est plutôt asociale, plongée dans ses livres, passionnée, elle n’a besoin de personne et de rien d’autre. Elle trouve un jour un carton avec des livres qui lui disent quelque chose, comme si son enfance la rappelait, et ses mauvais souvenirs avec. mais qui a bien pu lui envoyer ses livres?

J’avoue, au départ j’ai eu un peu peur, surtout vis-à-vis de Loveday qui est une femme très froide au premier abord. Les rencontres qu’elle fait dans le récit en dévoile un peu plus sur elle, mais elle reste très fermée et on sent que ce n’est pas anodin. En effet, au fur et à mesure du livre, certains secrets sont révélés concernant son enfance difficile, et le lien très particulier qu’elle avait avec ses parents. Et à partir de là, on sait pourquoi Loveday est si spéciale dans son comportement avec les autres.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Nathan qui tente de creuser un peu plus la personne qu’est Loveday, et Archie est un vrai ange gardien! Je l’ai adoré!

Mon ressenti a donc beaucoup évolué lors de ce livre, pour finir en petit coup de cœur. La romance est présente, mais pas du tout clichée, amené plutôt justement, l’autrice n’est fait pas des caisses et j’ai beaucoup aimé ça. Certains évènements ponctuent le récit et un particulièrement tragique à la fin m’a laissé sur les fesses!

Ce roman n’est pas qu’un feel-good, c’est aussi un livre sur une femme qui, même enfermée dans ses livres, cache de lourds secrets, et fera les bonnes rencontres pour parvenir à s’ouvrir enfin aux autres.

J’ai aussi beaucoup aimé les nombreuses références littéraires données tout au long du livre, surtout dans les premières parties. Le récit est découpé en chapitres à l’allure « livresque » puisque nous nous baladons tantôt dans la section Biographie (pour en savoir plus sur l’histoire de Loveday), tantôt dans la section Poésie (pour voir le lien que Loveday et Nathan créés autour de la poésie justement.

La plume de l’autrice ne m’a pas spécialement marqué, ce qui signifie qu’elle est plutôt agréable et fluide, mais rien de transcendant. En tout cas j’ai été bien surprise par cette lecture et j’en suis ravie!

 

Conclusion

Une lecture vraiment inattendue, qui a su me surprendre et me laisser un doux souvenir. Un récit pour les amateurs de littérature, de poésie, avec un brin de romance et beaucoup de secrets révélés, avec une héroïne qui se révèle au fur et à mesure! Une très belle découverte!

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s