Dolores Claiborne

Dolores Claiborne

 

Titre: Dolores Claiborne

Auteur: Stephen King

Editions Livre de poche, 356 pages

 

Résumé

A Little Tall, on ne sait toujours pas exactement ce qui s’est passé il y a trente ans, et si l’accident, qui a coûté la vie au mari de Dolores Claiborne, le soir de l’éclipse, était vraiment un accident.

Aujourd’hui, la vieille dame indigne est à nouveau soupçonnée ; la riche et sénile Vera Donovan, dont elle est la gouvernante depuis des décennies, est découverte morte dans sa demeure.

Seul témoin et seule héritière, Dolores fait figure de coupable idéal.
Elle n’a désormais plus le choix ; elle doit passer aux aveux.
Raconter les étranges phobies qui habitaient sa maîtresse, ce souvenir.. Et l’horreur qu’elle a vécu il y a trente ans.

 

Mon avis

Je ne vais pas vous la faire à l’envers, ce livre est magnifique! Je ne suis pas difficile à convaincre lorsqu’il s’agit de King, mais là j’avoue que j’ai trouvé mon nouveau personnage badass préféré, Dolores!!! Cette femme est incroyable, et même si je n’ai pas vu le film, je sais que Kathy Bates doit être absolument parfaite dans ce rôle.

Ce livre est très particulier dans sa construction. Ici pas de chapitre, juste un long monologue. Certains dialogues mais ce sont ceux rapportés par Dolores lors de son récit. Au début c’est un peu déstabilisant car elle pose les questions mais ne donne pas les réponses. L’interlocuteur en face d’elle n’a pas la parole. Il n’y a qu’elle. Elle seule, durant tout le livre. Et on ne s’ennuie pas une seule seconde croyez-moi! Ce genre de construction pourrait paraître un peu lourde mais King le fait très bien!

Dolores est donc accusée de meurtre, mais au final ce n’est pas vraiment ça qui va nous intéresser, c’est ce qu’elle va raconter sur sa vie, son passé, et pas forcément de façon chronologique. King nous déroule son livre comme si on écoutait Dolores parler, de manière très réaliste, avec des phrases très justes, tout est parfaitement crédible et c’est ce qui rend Dolores si attachante.

Stephen King retranscrit parfaitement les sentiments féminins. Il est déjà super doué pour décrire et habiter ses personnages, mais là, chapeau! Il se met dans la peau de Dolores et c’est royal!

Cette femme a vécu l’horreur. Elle s’est battu toute sa vie, avec un mari affreux, des tonnes d’obstacles impossible à contourner, une vieille bique horrible en guise de patronne, et on ne peut que la défendre face à tout ça.

Qu’est ce que j’ai aimé ce livre…. je n’ai pas plus de mots pour en parler… Lisez-le! En plus il est court pour du King, et puis il faut le lire car c’est un roman essentiel de l’auteur. À tous ceux qui pensent ENCORE que King n’écrit que des romans qui font peur, celui-ci démontre parfaitement que NON! Il écrit du vrai, de la Vie, du concret, des étapes dures à franchir, des cicatrices que l’on garde pour toujours à cause de mauvaises rencontres, des pièges qu’on ne peut pas éviter, et le tout avec une plume directe, authentique, crue, qui tape là où ça marque, c’est crade parfois, mais bordel c’est ça qu’on aime chez King!!!

 

Conclusion

Sérieusement vous avez encore besoin d’arguments?…

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s