Chroniques express

patte de velours Patte de velours, œil de lynx, Maria Ernestam

Sara et Björn s’installent à la campagne dans la maison qu’ils viennent de rénover. Un paradis d’espace et de liberté pour eux comme pour leur chat. Le couple d’en face, leurs seuls voisins, est charmant. Ils n’ont qu’un seul défaut, leur propre chat, un animal belliqueux qui défend son territoire toutes griffes dehors. Bientôt, une guerre des nerfs s’engage, œil de lynx contre patte de velours. Et c’est délicieusement cruel. On ne choisit pas ses voisins. Leur chat encore moins.

Une belle surprise pour ce récit très court, à peine 105 pages. Avec des allures de thriller domestiques, les personnages sont certes peu développés mais l’ambiance est là et la chute est vraiment intéressante et inattendue!

 

la nuit n'est jamais complète La nuit n’est jamais complète, Niko Tackian

La route à perte de vue au milieu d’un désert de rocaille. Arielle et Jimmy parcourent le bitume au volant de leur vieille Ford. Mais quand le père et la fille tombent sur un barrage de police et sont obligés de passer la nuit sur place tout dérape… Ils se réveillent abandonnés, naufragés de l’asphalte, avec trois autres rescapés. A quelques kilomètres de là, deux immenses tours métalliques se dressent, cadavres rongés par la rouille et le temps.
Quelques maisons en tôles froissé se serrent pour se protéger du vent. Cette ancienne mine sera leur refuge. Ou leur pire cauchemar… Mais ce voyage au coeur des ténèbres est-il vraiment un hasard ?

J’attendais beaucoup de ce livre, et j’ai adoré le début, l’ambiance, l’angoisse, tout était possible et l’auteur aurait pu faire une chute extra, avec un peu de fantastique, cela fonctionnait. Mais malheureusement non, il a pris une direction pour moi trop facile, trop déjà vu qui a fait totalement retomber le soufflet. Quelle déception… Mais les descriptions et la mise en place de l’ambiance sont vraiment extra. Vraiment dommage.

 

51J8qPGIyPL._SX342_ La lettre d’amour interdite, Lucinda Riley

1995, Londres.

Quand Sir James Harrison, un des plus grands acteurs britanniques de sa génération, meurt à l’âge vénérable de 95 ans, il laisse derrière lui une famille dévastée, mais aussi un secret si choquant qu’il pourrait faire trembler la royauté – on parle même d’un enfant caché qui changerait l’ordre de succession…

Joanna Haslam, une jeune et ambitieuse journaliste, est chargée de couvrir les funérailles du grand acteur. Toute la jet-set mondiale semble s’être donné rendez-vous pour l’événement, mais sous les paillettes et le glamour, Joanna devine quelque chose de sombre. Une intuition confirmée quand elle apprend l’existence d’une lettre que James Harrison aurait laissée et dont le contenu fait l’objet de toutes les convoitises depuis 70 ans.

J’ai écouté ce livre et ce fût une excellente découverte. L’histoire peut être parfois un peu trop romanesque, et la narratrice utilise un peu un peu culcul parfois, mais cela fonctionne car le récit est vraiment bien mené et les rebondissements sont nombreux. Jusqu’au bout on croit à certaines choses! Les personnages sont plutôt attachants. J’ai un autre Riley dans ma PAL et j’ai hâte de le découvrir et voir s’il est dans la lignée de celui-ci!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s