Les galeries hurlantes

Les galeries hurlantes

 

Titre: Les galeries hurlantes

Auteur: Jean-Marc Dhainaut

Editions Taurnada, 224 pages

 

Résumé

Karine, dix ans, joue avec un ami imaginaire. Tout ce qu’elle sait, c’est son âge et qu’il n’aime pas Alan Lambin, le spécialiste en paranormal que son père, désemparé et dépassé par une succession de phénomènes étranges, a appelé à l’aide. Et si l’origine de tout cela se trouvait dans les anciennes galeries minières existant toujours sous ce village du Nord ? Le seul moyen d’accéder à ce dédale oublié de tous serait les sous-sols d’un hôpital abandonné et hanté par le souvenir de tous ceux qui y laissèrent leur vie, un matin d’hiver, treize ans plus tôt.

 

Mon avis

J’avais lu un excellent avis chez Angie et je l’avais trouvé « par hasard » chez Gibert. Je n’ai pas lu la quatrième de couverture, j’ai totalement fait confiance à Angie, et quelle belle surprise!

Si vous avez lu le résumé, vous comprenez qu’il s’agit de phénomènes paranormaux. J’avoue je lis peu de livres de ce genre, et je devrais en lire un peu plus car j’ai adoré! Et j’ai même frissonné! C’est tellement rare!! Au départ rien de très exceptionnel, on pourrait trouver l’écriture un peu facile et plate, parfois clichée. Mais lorsque l’auteur en vient à creuser les phénomènes paranormaux, on sent vraiment toute la tension surgir et l’histoire devient très prenante.

Je me suis attachée peu à peu à l’histoire des personnages, puis aux personnages eux-même en découvrant leur passé. On en apprend plus au fur et à mesure et j’ai trouvé que le récit prenait en densité lors de ces révélations. J’ai adoré la manière dont l’auteur joue avec nos nerfs et j’ai été bluffée deux fois par un élément temporel! Chapeau.

Le roman est dans la globalité assez sombre, parfois tristounet, mais terriblement authentique et le père de Karine, sa famille, sont vraiment attachants.

Joli construction du récit également avec l’histoire de Lambin en parallèle et sa femme Mina qui semble raisonner aussi chez le spécialiste en paranormal.

Il y a deux tomes précédents à cette série et j’avoue avoir assez envie de les lire, même si par déduction je sais à peu près ce qu’il s’y passe niveau trame de la vie de Lambin, je pense que ça peut être de belles découvertes. Je vais me pencher un peu plus sur cette maison d’éditions.

 

Conclusion

Un récit bien mené, des phénomènes paranormaux qui donne froid dans le dos, et une construction très maitrisée, Les galeries hurlantes et une très belle découverte!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s