Le Réseau Corneille

Le-Reseau-Corneille

 

Titre: Le Réseau Corneille

Auteur: Ken Follett

Editions Audiolib, 15h d’écoute

 

Résumé

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les services secrets britanniques ont missionné des espionnes sur le sol français. Ken Follett s’est inspiré de ce fait de guerre véritable pour construire un roman d’espionnage palpitant.
Betty a vingt-neuf ans, elle est officier de l’armée anglaise, l’une des meilleures expertes en matière de sabotage. À l’approche du débarquement allié, elle a pour mission d’anéantir le système de communication allemand en France. Après une première tentative catastrophique et coûteuse en vies humaines, Betty va jouer le tout pour le tout…

 

Mon avis

Ken Follett me fait peur. Ses livres me font peur. Pourtant je lis des pavés, mais les siens, je les voit vraiment comme des parpaing de littérature, impossible à lire. Alors je sais, beaucoup vont me dire qu’ils sont passionnants, qu’ils se lisent tout seul. Oui mais non, je n’ose pas me lancer. Alors quand j’ai vu Le Réseau Corneille dispo en audio, j’ai un peu sauté dessus, d’autant qu’il ne fait « que » 600 pages en version papier, donc totalement écoutable sans y passer un an non plus. Et j’ai adoré!!

Nous entrons tout de suite dans l’action, en plein durant la Seconde Guerre Mondiale, Au détour d’une rue près de Reims, une bombe explose. Betty est dans le coup, avec son mari et d’autres alliés. Mais c’est un échec. Elle veut aller plus loin et saboter le réseau des allemands, elle va donc recruter des femmes fortes pour l’aider, le Réseau Corneille.

J’ai adoré cette écoute! La narratrice est formidable, les personnages sont très attachants. Je ne connaissais pas le style de Ken Follett mais je n’ai pas de mal à croire qu’il se lise aussi vite qu’il s’écoute. Alors oui parfois certains problèmes que rencontrent les personnages se résolvent un peu facilement, peut-être qu’apprendre à manier une arme en trois jours et sauter en parachute est un peu improbable, mais personnellement j’ai suivi! Je me suis laissé prendre au jeu.

L’action est permanente, pas le temps de s’ennuyer! J’aurais aimé lire ce livre, comme j’aimerais en découvrir un autre de l’auteur. Je savais que Ken Follett lisait énormément de livres pour se renseigner pour écrire les siens, et on le sent ici. Il y a énormément de détail sur les dispositifs allemands de communication, leurs intentions, mais aussi côté français, l’approche du débarquement, les enjeux politiques… C’est passionnant!

 

Conclusion

Quelle belle découverte! J’ai adoré cette histoire riche en rebondissements avec des personnages forts, des femmes prêtent à tout pour sauver leur pays, et un style particulièrement efficace pour tenir en haleine son lectorat. C’est spur, je veux en découvrir d’autres!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s