Les sept morts d’Evelyn Hardcastle

Les-Sept-Morts-dEvelyn-Hardcastle_5167

 

Titre: Les sept morts d’Evelyn Hardcastle

Auteur: Stuart Turton

Editions Sonatine, 544 pages

 

Résumé

Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

 

Mon avis

Merci à Sonatine pour l’envoi de ce livre.

Quelle expérience de lecture incroyable!! Je crois que je n’avais jamais lu de roman pareil!

Nous démarrons le roman avec un personnage qui se réveille dans une forêt. il ne sait pas qui il est ni où il est, il a juste un nom au bord des lèvres, celui d’Anna, mais pourquoi? Il n’en sait rien… Fort comme démarrage, j’aime beaucoup découvrir en même temps que le personnages, les éléments qui l’entoure. Puis les pages se tournent toutes seules, On apprend qu’il s’appelle Sebastien, puis le décor se dévoile, d’autres personnages arrivent, l’intrigue se met en place, et là, le premier chapitre s’achève…. Lorsque le second démarre, le lecteur ET le personnage principal sont surpris puisque Sebastien n’est plus Sebastien… mais quelqu’un d’autre, et il semble revivre les évènements de la veille…

Mais quelle claque! Quel boulot de la part de l’auteur! Ce livre est fou. Alors il faut s’accrocher, prendre peut-être parfois des notes, mais franchement je suis admirative de la maîtrise de ce roman, c’est prodigieux!

Alors je ne peux pas vraiment vous raconter le livre plus que ça, juste que, comme le résumé l’indique, Evelyn Hardcastle va être assassinée, et notre personnage va devoir trouver qui est le coupable, sinon il reste enfermé dans cette boucle temporelle. Je crois que je n’ai jamais lu ce genre de roman, je l’ai juste vu dans Un jour sans fin. Forcément, nous comparons.

La plume de l’auteur est très immersive, très poétique, parfois un peu complexe, et j’avoue qu’au bout d’un moment, je me suis lassée de cette complexité et de cette densité de lecture, j’ai donc sauté parfois quelques lignes pour me concentrer sur le fil conducteur. Lorsque le dénouement arrive, on a envie de tout relire pour recoller les pièces du puzzle dès le début. Bravo!

 

Conclusion

Ce livre est une vraie belle expérience de lecture. Il faudra par contre être attentif car le roman est long et dense, parfois un peu long, mais vraiment passionnant!

 

Publicités

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s