Mon désir le plus ardent

mon désir le plus ardent

 

Titre: Mon désir le plus ardent

Auteur: Pete Fromm

Editions Gallmeister, 288 pages

 

Résumé

Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour qui durera toute leur vie. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à l’heure et fondent leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend qu’elle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques, le couple se rend compte que l’aventure ne fait que commencer.

 

Mon avis

Ce livre a été lu dans le cadre de mon club de lecture des Dissidentes, et aussi parce que j’en avais entendu énormément de bien! Cette chronique contient peut-être un chouia de spoil…

Je n’aime pas les histoires d’amour. Je n’aime pas les histoires de maladie. Donc je partais assez mal dans ce livre. Mais Pete Fromm m’avait conquise lors de ma lecture d’Indian Creek, que j’avais trouvé extra, donc j’ai fais confiance à l’auteur et aux copines qui l’avaient adoré, et j’ai fais mon pigeon… et j’en suis bien heureuse!

Alors voilà, beaucoup de choses sont dites dans le résumé donc je ne vais pas vous apprendre grand chose. Pete Fromm nous peigne ici le portait d’un jeune, très jeune couple, plein d’ambition, de rêves, d’envie de rafting et d’aventure. Maddy et Dalt sont des personnages très attachants, et le style de l’histoire m’a parfaitement convenu car la plume est très « vraie », sans chichi, pile dans le mile au niveau des dialogues, des ressentis, des émotions. Quand Maddy parle de sa « putain de sclérose en putain de plaques », on pourrait trouvé ça vulgaire, mais non après tout, c’est une putain de maladie de merde… Mais Maddy et Dalt sont en béton armé et leur amour pourrait traversé les murs sans s’amocher, et c’est ça qui est beau dans ce bouquin! Les épreuves de la vie, les obstacles, les blessures.

Bon, je vous avoue qu’avec une histoire pareille, on peut imaginer que la fin ne sera pas très joyeuse. Certaines copines ont d’ailleurs été très émue par cette fin. Personnellement je me doutais de ce qui allait arriver, et en même temps cela me faisait un peu peur. Cette fin arrive doucement, tout en finesse, et Pete Fromm m’a prouvé ici qu’on pouvait finir un livre puissant de façon tout aussi puissante, chapeau!

 

Conclusion

Si vous ne connaissez pas encore Pete Fromm, n’attendez plus! Soit celui-ci, soit d’autres, mais cette plume est à découvrir absolument! Mon désir le plus ardent est une très TRES belle histoire d’amour, un amour fort et infini, à travers un combat, un peu perdu d’avance, mais merveilleusement bien mené!

Publicités

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s