Ne tournez pas la page

Ne tournez pas la page

 

Titre: Ne tournez pas la page

Auteure: Seray Sahiner

Editions Belleville, 159 pages

 

Résumé

En émigrant à Istanbul, Leyla s’offre une nouvelle vie. Elle qui jusque-là avait à peine le droit de poser un pied dehors fait ses premiers pas dans le monde. Quand elle se dégote un petit boulot dans un atelier textile, l’amour frappe à la porte. Le bel Ömer qui règne dans le cœur des ouvrières l’a choisie. Mais le bonheur de la jeune Leyla ne va pas durer. Son patron lui arrache son innocence en même temps que son chemisier.

 

Mon avis

J’ai lu ce livre en LC avec Estelle!

Ne tournez pas la page fait parti de ses romans « nécessaires », ceux qu’il faut lire pour ne pas oublier. Ne pas oublier que les femmes sont maltraitées encore trop souvent dans trop de pays, n’ont pas de droits, ne font pas ce qu’elles veulent. Ici Seray Sahiner nous raconte l’histoire de Leyla, ou plutôt non, c’est Leyla elle-même qui nous raconte son histoire, et nous interpelle. Non! Ne tournez pas la page, découvrez ce qu’il s’est passé, ce qu’il m’est arrivé! Ouvrez les yeux sur une réalité trop cachée!

Leyla est donc une jeune femme, et on apprend dès le début qu’elle est morte. Elle va alors nous raconter son histoire, son passé, sa vie en Turquie, avec un job qu’elle réussit à trouver, un père trop brutal, un prétendant dont il faudrait se méfier, et une vie de femme prisonnière.

Je ne peux pas vous en dire plus car le roman est assez court, et il y a un très beau retournement de situation au milieu du livre, c’est tout ce que je peux vous dire…

La plume de l’autrice est très fluide, avec un langage assez commun, comme si Leyla était en face de nous et nous racontait toute son histoire. J’ai beaucoup aimé ce style, très ancré dans le réel.

C’est un petit coup de cœur c’est sûr! On ne peut pas rester insensible à cette histoire. J’ai trouvé quelques résonances avec Le voile de Téhéran, que j’avais aussi adoré! Leyla est extrêmement attachante et plus d’une fois on aurait envie de la prendre sous notre aile et de l’emmener loin de sa maison…

 

Conclusion

Ce roman est une très belle découverte, et d’une autrice turque (pays que je découvre avec ce livre), mais également d’une petite maison d’édition, Belleville Editions, qui publie de très beaux ouvrages, forts et qui sortent du lot! J’ai adoré ce livre, et j’ai été très marquée par l’histoire de Leyla!

Publicités

3 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s