Par le vent pleuré

par le vent pleuré

 

Titre: Par le vent pleuré

Auteur: Ron Rash

Editions Points, 240 pages

 

Résumé

Dans une petite ville paisible au cœur des Appalaches, la rivière vient de déposer sur la grève une poignée d’ossements, ayant appartenu à une jeune femme. Elle s’appelait Ligeia, et personne n’avait plus entendu parler d’elle depuis un demi-siècle. 1967 : le summer of love. Ligeia débarque de Floride avec l’insouciance et la sensualité de sa jeunesse, avide de plaisirs et de liberté. C’est l’époque des communautés hippies, du Vietnam, de la drogue, du sexe et du Grateful Dead. Deux frères, Bill et Eugene, qui vivent bien loin de ces révolutions, sous la coupe d’un grand-père tyrannique et conservateur, vont se laisser séduire par Ligeia la sirène et emporter dans le tourbillon des tentations.

 

Mon avis

J’ai entendu beaucoup de bien sur Ron Rash, notamment grâce au PicaboRiverBookClub de Léa, et c’est Hélène qui m’a donné ce livre, donc c’était l’occasion!

Dans ce livre, pas de gros page turner, ni d’action folle, plutôt un roman posé, des situations mises en place, avec des personnages assez bien développés. Bill et Eugene sont attachants, surtout Eugene car c’est lui qui nous raconte son histoire. En revanche, je n’ai pas vraiment aimé Ligeia, cette jeune femme qui débarque en mode hippie, et qui va joyeusement manipuler les deux frères. Je l’ai trouvé arriviste et assez insupportable…

La plume de Ron Rash est réelle, dans le sens où elle décrit parfaitement le concret des situations. Nous imaginons parfaitement les scènes, les émotions et les réflexions des personnages. C’est un roman assez court, et pas très rapide en soi, mais qui se savoure.

Le petit côté thriller est intéressant mais ne casse pas trois pattes selon moi, j’aurais aimé quelque chose de plus poussé, mais je pense une fois encore que ce n’est pas le but de ce roman. La révélation finale est plutôt pas mal, mais là encore elle arrive doucement, sans « tintintiiiiin », c’est un style, pourquoi pas.

 

Conclusion

Je suis ravie d’avoir pu découvrir ce roman, et je suis curieuse de lire d’autres Ron Rash. Si vous cherchez une page turner et du thriller, passez votre chemin, car ce roman prend son temps, mais l’ambiance et les descriptions des personnages y sont intéressantes.

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s