[Prix Audiolib] L’art de la joie

Couv_Art de la joie.indd

 

Titre: L’art de la joie

Auteure: Goliarda Sapienza

Narratrice: Valérie Muzzi

Editions Audiolib

Temps d’écoute: 23h10

 

Résumé

« Comment pouvais-je le savoir si la vie ne me le disait pas ? Comment pouvais-je savoir que le bonheur le plus grand était caché dans les années apparemment les plus sombres de mon existence ? S’abandonner à la vie sans peur, toujours… Et maintenant encore, entre sifflements de trains et portes claquées, la vie m’appelle et je dois y aller. »
L’Art de la joie est le roman d’une vie, celle de Modesta. Née le 1er janvier 1900 dans une famille miséreuse de Sicile, farouche et insoumise, la jeune femme nous entraîne sur le chemin d’une liberté qui gagne irrésistiblement le lecteur.
L’édition définitive de ce texte, devenu un classique de la littérature italienne, a été établie par Angelo Maria Pellegrino, qui fut le dernier compagnon de l’autrice et sauva ce roman culte de l’oubli.

 

Mon avis

Ce livre s’écoute tout seul. Il est poétique, bien écrit, mais pourtant très long. La vie de Modesta est remplie d’évènements tragiques, merveilleux, forts, brutaux. Il est difficile de ressortir indemne de cette lecture, ou écoute là pour le coup.

Au travers de ce livre, c’est presque tout le XXème siècle que nous balayons. Le récit est très dense et l’écoute parfois laborieuse car longue. Mais j’ai tout de même passé un bon moment, et la plume de Goliarda Sapienza est de toute beauté.

  • Le narrateur: La lecture fut très agréable, rien à signaler de ce côté-là, on sent différentes intonation pour être au plus près des émotions de Modesta.
  • L’histoire: Quelle vie! Toutes ces luttes, ces obstacles que traverse Modesta la construise et font d’elle une femme forte et très marquante.
    • Les +: La plume incontestablement! Ce style est très beau, très poétique et embarque le lecteur au cœur de l’Italie du XXème siècle.
    • Les -: C’est très long… 24h c’est peut-être trop long et j’avoue avoir sauté quelques passages.
  • Le format audio: Comme je le disais il faut savoir que cette écoute prendra pas mal de temps. Pourtant, l’histoire de Modesta se laisse très bien écouter!

 

Conclusion

C’est une belle découverte qu’est L’art de la joie, et Modesta est une femme extrêmement forte qui ne laissera personne de marbre. Le point négatif sera la longueur de cette écoute, mais la plume rend le livre très beau!

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s