[Prix Audiolib] Fief

fief

 

Titre: Fief

Auteur et narrateur: David Lopez

Audiolib, 6h57

 

Résumé

Quelque part entre la banlieue et la campagne, là où leurs parents ont eux-mêmes grandi, Jonas et ses amis tuent le temps. Ils fument, ils jouent aux cartes, ils font pousser de l’herbe dans le jardin, et quand ils sortent, c’est pour constater ce qui les éloigne des autres.

Dans cet univers à cheval entre deux mondes, où tout semble voué à la répétition du même, leur fief, c’est le langage, son usage et son accès, qu’il soit porté par Lahuiss quand il interprète le Candide de Voltaire et explique aux autres comment parler aux filles pour les séduire, par Poto quand il rappe ou invective ses amis, par Ixe et ses sublimes fautes d’orthographe. Ce qui est en jeu, c’est la montée progressive d’une poésie de l’existence dans un monde sans horizon.

 

Mon avis

La banlieue je connais, j’y vis depuis longtemps. Les p’tits jeunes qui trainent, le langage improbable et vulgaire, la provoc, la violence, je connais. Ce livre reflète assez bien cette ambiance.

Jonas raconte son histoire, son quotidien. Les mots sont bruts, beaux, vrais. La bande de potes est assez réaliste et j’ai bien aimé suivre ces jeunes. J’ai adoré les passages « littéraires » comme la dictée, magistral, très réaliste et drôle. Une certaine monotonie s’installe presque lors de cette lecture, mais sans que ça soit lassant, juste un quotidien un peu paumé de ces jeunes de quartier malfamé, avec un avenir bien sombre parfois qui les attends.

  • Le narrateur: C’est ici l’auteur qui raconte son livre. Le ton est parfait, rapide et direct à l’image de l’écriture et du langage des jeunes.
  • L’histoire: Rien de transcendant pour moi, juste un bon moment passé avec ces gosses des banlieues qui au fond, on le découvre au fur et à mesure, ont un peu de jugeote même si elle est maladroite. Ils sont attachants au final.
    • Les +: Le ton de l’auteur/narrateur est très juste et le format audio se prête ici parfaitement à l’histoire
    • Les -: Peut-être quelques longueurs et une langueur dans l’histoire qui fait que l’on s’ennuie parfois un peu car l’action est au final peu présente.
  • Le format audio: Le livre est court, les chapitres également, et l’interview de l’auteur à la fin est très intéressante.

 

Conclusion

Le quotidien de Jonas et sa bande de pote fera passé un bon moment au lecteur qui en saura un peu plus sur ces jeunes dont l’avenir semble parfois compliqué. Le ton du narrateur est très juste et même si c’est un peu vulgaire parfois, c’est tout de même assez réaliste, et les moments de poésie sont de très belles parenthèses.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s