Cendres

Cendres

 

Titre: Cendres

Auteure: Johanna Marines

Editions Snag, 404 pages

 

Résumé

Londres, 1888. Nathaniel et Luna vivent dans un quartier mal famé de l’East-End. Pour survivre, ils sont obligés de revendre les objets qu’ils ont volés.
Au même moment, à Westminster, Agathe accepte de devenir la domestique de la famille Henwoorth. Leur destin va basculer le jour où Nathaniel va découvrir un cadavre.
Agathe, une jeune femme plutôt naïve prête à tout pour payer les médicaments de sa mère malade. Celle-ci va être embauchée comme parurière chez les Henwoorth. Mais, rapidement, le fils ainé de la famille, Archibald, se montre étrange… Qu’attend-il vraiment d’elle ? Et si un tout autre destin l’attendait ?
Nathaniel Depford, un jeune homme de 27 ans, qui travaille comme allumeur de réverbères dans la vieille ville. Orphelin, il ne sait presque rien de ses origines. Mais, quand celle qu’il considère comme sa sœur, Luna, disparaît et que d’étranges cauchemars refont surface, son monde fragile vacille… Réussira-t-il à retrouver Luna avec l’aide de la police ? Ou devra-t-il faire chemin seul pour comprendre les forces obscures qui tirent les ficelles en coulisse ? Et si son passé le rattrapait ?

 

Mon avis

Merci aux Editions Snag et à Johanna pour l’envoi de ce livre.

J’avais eu l’occasion de lire Airstronomy de Johanna Marines, que j’avais beaucoup aimé, et j’ai été ravie de retrouver sa plume, dans un registre différent puisque nous sommes là dans un Londres steampunk de la fin du XIXème siècle où mystères et meurtres se mêlent.

Je n’ai jamais lu de roman se déroulant dans l’univers steampunk (à part Les mystères de Larispem) et je serai très curieuse d’en lire d’autres, n’hésitez pas si vous avez des titres à me recommander!

Dans ce livre, nous suivons Nathaniel et Luna sa sœur de cœur qui vivent plus ou moins dans la rue, et également Agathe, qui va s’enfuir de chez elle et devenir domestique dans une grande maison. Je n’ai pas envie de vous en dire plus, mais sachez que ces trois personnages sont extrêmement forts, chacun avec son caractère. La rencontre entre Nathaniel et Agathe va faire basculer les choses et l’histoire va prendre une direction toute autre.

J’ai beaucoup aimé me plonger dans cet univers brumeux et sombre d’un Londres à l’aube du XXème siècle. Le fait d’y ajouter des histoires de meurtres et de disparitions rend la plume encore plus addictive car l’action s’enchaine. Nous suivons en parallèle plusieurs personnages et cela donne du rythme à l’histoire. j’avoue, j’ai dévoré ce livre, on n’a pas le temps de s’ennuyer.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Nathaniel, un peu moins Agathe, que j’ai trouvé légèrement trop naïve. Certaines actions vont peut-être un peu vite, mais l’essentiel est dit et les émotions sont bien ressenties. Les descriptions sont intéressantes et l’autrice nous délivre les informations au compte-gouttes, jusqu’au dénouement que j’ai beaucoup aimé, même si j’en avais découvert une partie (je ne suis pas très douée pour découvrir les fin, et j’avoue avoir été un peu fière lorsque c’est arrivée! Mais cela ne m’a absolument pas dérangé lors de ma lecture, pour la toute fin de l’histoire).

 

Conclusion

Cendres est à mettre entre toutes les mains des curieux d’univers steampunk, aux descriptions visuelles et aux personnages attachants, avec une plume fluide et un scénario qui tient la route! Pas un coup de cœur, car encore quelques maladresses, mais une belle histoire qui vous fera passer un très bon moment de lecture!

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s