Les Plumées!

Depuis quelques semaines, vous avez peut-être vu passer sur Instagram ou certains articles, une nouvelle collection lancée par la maison d’édition Talents Hauts, qui s’appelle Les Plumées. Cette collection a pour but de mettre en avant des femmes écrivaines qui ont été oubliées, et qui pourtant, ont marqué l’histoire de la littérature. Actuellement, trois titres sont disponibles en librairie, Isoline, Marie-Claire et L’aimée. J’en ai lu deux, et je vous les présente ici!

isoline

 

Gilbert, lieutenant de marine, est en permission, pour se rétablir après une maladie. Mélancolique, il trouve la vie ennuyeuse et pense que rien ne peut toucher son coeur, lorsqu’il croise le chemin d’Isoline et en tombe amoureux. De son côté, la jeune fille, qui vit isolée dans un château où son père refuse de lui parler et évite tout rapport avec elle, pense n’avoir plus rien à espérer de la vie. Sa rencontre avec Gilbert va changer ses perspectives et la relation amicale qu’ils nouent va rapidement se transformer en passion amoureuse. Mais le père d’Isoline ne l’entend pas de cette oreille et décide d’enfermer la jeune fille dans un couvent.

J’ai beaucoup aimé lire la plume de Judith Gautier. Ses descriptions sont sublimes, très poétiques et l’atmosphère qui se dégage de ce roman est pleine de grâce, de mystère et de beauté. Malgré une héroïne qui ne m’a pas beaucoup touché, je reconnais que l’histoire d’amour est plaisante, car un peu cachée, difficile au début, pudique, mais assez belle.

 

marie-claire

 

La petite Marie-Claire s’étonne. Qui sont tous ces gens qui entrent chez elle comme dans une église ? Pourquoi toutes les femmes font le signe de croix en sortant ? Pour quelles raisons a-t-on allumé une grande bougie près du lit de sa mère, qui dort les mains croisées sur la poitrine ? Quelques jours plus tard, Marie-Claire est emmenée dans une grande maison où il y a beaucoup de petites filles. Elle y passe toute son enfance. Intelligente, elle apprend facilement ; mais rêveuse et oisive, elle se lasse très vite de toutes les activités proposées. « Vous serez bergère, mademoiselle ! » lui dit un jour la mère supérieure. Une nouvelle vie commence alors à la ferme de Ville vieille.

Marie-Claire est un roman assez simple, où il ne faut pas s’attendre à une grande action. Nous sommes avec une héroïne élevée dans un couvent et très attachée aux sœurs qui l’entoure, jusqu’au jour où on décide pour elle, qu’elle deviendra bergère. Je m’attendais à un peu plus de ce livre, mais c’était une lecture assez tranquille, plutôt contemplative, et Marie-Claire est une jeune femme attachante, mais j’aurais voulu la secouer un peu parfois j’avoue 🙂

 

Ces deux lectures m’ont permis de découvrir deux autrices oubliées, une a été la première femme a obtenir le Prix Femina, l’autre a été la première femme a entrer à l’Académie Goncourt. Vous ne le saviez sûrement pas car ces autrices n’ont pas été autant mise en avant que certains hommes, ou même femmes de la littérature classique (c’est vrai qu’on retrouve toujours les mêmes noms), et c’est bien dommage. Cette collection les remet à leur juste place, et ça fait du bien! Merci Talents Hauts!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s