[Prix Audiolib] Avec toutes mes sympathies

avec toutes mes sympathies

 

Titre: Avec toutes mes sympathies

Auteure: Olivia de Lamberterie

Lu par l’auteure

Audiolib, 6h32

 

Résumé

Les mots des autres m’ont nourrie, portée, infusé leur énergie et leurs émotions. Jusqu’à la mort de mon frère, le 14 octobre 2015 à Montréal, je ne voyais pas la nécessité d’écrire. Le suicide d’Alex m’a transpercée de chagrin, m’a mise aussi dans une colère folle. Parce qu’un suicide, c’est la double peine, la violence de la disparition génère un silence gêné qui prend toute la place, empêchant même de
se souvenir des jours heureux.

 

Mon avis

J’avais vu passer ce livre lors de la rentrée littéraire, mais j’avoue que ce n’est pas mon style de lecture. L’écouter en audio, et en plus lu par l’auteure était un parti pris assez intéressant, pourtant, j’ai été très mal à l’aise durant cette écoute.

Cet essai est très intime. Olivia de Lamberterie nous raconte le suicide de son frère Alexandre, directeur artistique d’Ubisoft, décédé en 2015. La plume est très belle et les mots très juste pour décrire ces émotions si personnelles. On sent que l’auteure maitrise les mots, c’est son métier, ce qui est assez agréable. Pourtant, je ne voulais pas écouter cette histoire. Je ne voulais pas rentrer dans cette intimité, d’autant qu’en audio, j’ai l’impression que cela donne encore plus d’impact, qui plus est quand l’histoire est racontée par l’auteure elle-même.

  • La narratrice: C’est donc Olivia elle-même. Le ton est très juste, mais assez monocorde pourtant. Elle a une voix plutôt grave, et j’avoue que j’avais besoin d’être dans un état d’esprit positif et joyeux pour ne pas avoir le moral plombé lors de mon écoute. D’autant que le sujet est très difficile.
  • L’histoire: Comme c’est difficile de donner un avis sur une histoire aussi terrible que celle d’un suicide d’un proche. C’est beaucoup trop personnel. Le récit alterne les lieux, un chapitre pour un endroit, entre Paris et Montréal, au fil des jours et des mois, avec des retours en arrière pour mieux comprendre les circonstances du décès d’Alexandre.
    • Les + : Le récit est assez rythmé car les chapitres plutôt courts. Cette histoire est chargée d’émotion et on le ressent beaucoup lors de l’écoute.
    • Les – : Trop personnel pour moi. Je me sentais de trop dans cette écoute, j’avais l’impression d’être une petite souris qui écoutait cette histoire malgré moi.
  • Le format audio: Ce livre est assez court au final ce qui est bien car pas le temps pour l’ennui. Les musiques de début de chapitres sont assez agréables, mais la mélancolie est là, bien sûr, car l’histoire est dure, et le ton de la narratrice/auteure nous plonge dans cette tristesse et cette mélancolie, pour moi non désirée.

 

Conclusion

La plume est très belle, fluide, l’auteure sait trouver les mots pour décrire ses maux, mais je n’ai pas aimé écouté ce livre, je me sentais de trop. Ce récit est trop personnel, si le désir d’écrire et de faire sortir ses émotions est essentiel, est-il nécessaire de le publié? Dans quel but? Je lance un vaste débat ici, mais c’est vraiment la question que je me suis posée tout au long du récit. J’ai pourtant été heureuse de découvrir la plume de l’auteure.

Publicités

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s