Le poids des secrets, tome 1: Tsubaki

tsubaki

 

Titre: Tsubaki

Auteure: Aki Shimazaki

Editions Acte Sud Babel, 115 pages

 

Résumé

Dans une lettre laissée à sa fille après sa mort, Yukiko, une survivante de la bombe atomique, évoque les épisodes de son enfance et de son adolescence auprès de ses parents, d’abord à Tokyo puis à Nagasaki. Elle reconstitue le puzzle d’une vie familiale marquée par les mensonges d’un père qui l’ont poussée à commettre un meurtre.

 

Mon avis

Je lis assez peu de livre écrit par des auteurs japonais. J’ai acheté celui-ci à Strasbourg, un peu sur un coup de tête, avec Nadia, et nous l’avons lu ensemble.

Alors non seulement j’ai adoré cette histoire, mais j’ai également appris que ses sagas, ici, Le poids des secrets, avaient tous un lien entre chaque tome. Pour celle-ci, chaque volume raconte une période de l’histoire globale, pour une autre saga, c’est le point de vue d’un narrateur différent, etc… Quel boulot de recherche pour réussir à ce résultat ! Et franchement c’est sublime !

Au début j’ai eu un peu peur. Une période difficile rappelée à moi dès les premières lignes, gloups, difficile à passer, mais bon, on enchaine, et l’histoire démarre. Namiko, le personnage principal, va découvrir un secret que lui a laissé sa mère à sa mort, une lettre parlant d’un frère… et d’un meurtre… Bieeeeen ! Pourtant, rien de très brutal là-dedans car c’est racontée de façon très… pure… très japonaise en fait, et j’aime beaucoup. C’est simple, tous les détails sont là, tout est concis et l’autrice pose son récit de façon a nous faire ressentir certaines émotions mais en restant tout de même assez pudique. Pas de descriptions inutiles ici, juste une histoire touchante sur un passé secret et caché, qui va être révélé par Yumiko, la mère de Namiko.

Le livre est très court et se lit très vite, mais on reste accrocher à cette histoire tout du long, et la fin donne très envie de se jeter sur la suite !

 

Conclusion

J’ai adoré cette histoire et je vais lire le mois prochain, la suite du Poids des secrets car à mon avis il faut les enchainer pour que toute l’histoire s’emboite et que l’on assemble toutes les pièces du puzzle.

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s