Sherlock, Lupin et moi, tome 1: Le mystère de la dame en noir

sherlock, lupin et moi

 

Titre: Sherlock, Lupin & moi, tome 1: Le mystère de la dame en noir

Auteure: Irène Adler

Editions France Loisirs, 265 pages

 

Résumé

Été 1870, Sherlock Holmes, Arsène Lupin et Irene Adler font connaissance à Saint-Malo. Les trois amis espèrent profiter de leurs vacances en bord de mer, mais le destin leur a réservé une surprise. Un corps s’est échoué sur une plage voisine et les trois camarades se retrouvent au beau milieu d’une enquête criminelle. Un collier de diamants a disparu, le mort semble avoir deux identités et une silhouette fantomatique apparaît la nuit sur les toits de la ville. Trois détectives ne seront pas de trop pour résoudre l’énigme de Saint-Malo !

 

Mon avis

Quand j’ai vu le nom de l’auteure, je me suis dit « c’est bizarre ce nom me dit quelque chose… » et pour cause! Irène Adler est le nom d’un personnage dans les aventures de Sherlock Holmes! En fait, « Irene Adler » est le pseudonyme collectif utilisé par Alessandro Gatti (1975) et Pierdomenico Baccalario (1974) pour écrire la série consacrée à la jeunesse, « Sherlock, Lupin & moi ». Le pseudonyme est inspiré d’un personnage fictif de l’univers de « Sherlock Holmes » écrit par Sir Arthur Conan Doyle. Irene Adler, une aventurière américaine, apparaît dans la nouvelle « Un scandale en Bohême » (1891). (Source, Babelio). Aaaah je comprends mieux! Astucieux!

Nous suivons donc ici Irène, Sherlock Holmes et Arsène Lupin, adolescents, qui vont se rencontrer et résoudre ensemble un curieux mystère. Je ne vous en dit pas plus, ce serait gâché le plaisir, et le résumé est là pour ça.

Nous sommes dans un livre destiné aux enfants à partir de 10 ans, donc dans du jeunesse, mais pas de l’enfantin, j’ai trouvé la plume très travaillée. Tout est bien expliqué, au fur et à mesure de l’histoire le scénario se complique et j’ai été surprise par certains évènements auxquels je ne m’attendais pas!

En plus, je précise que l’objet-livre est très beau et soigné, avec des illustrations à chaque début de chapitre et une couverture très belle.

J’ai passé un bon moment avec nos trois petits détectives en herbe et ai trouvé cela assez amusant de les imaginer adolescents, avec déjà des déductions propres à chacun. La plume est donc très fluide et je pense que j’aurais plaisir à retrouver ces personnages lors d’une prochaine aventure!

 

Conclusion

Un très bon premier tome, même jeunesse il ne tombe jamais dans l’enfantin et avec un scénario bien ficelé, des surprises et des personnages avec déjà un caractère bien trempé, on a plaisir à suivre cette histoire avec attention!

 

Publicités

Une réflexion sur “Sherlock, Lupin et moi, tome 1: Le mystère de la dame en noir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s