L’égarée

CVT_Legaree_4034

Titre: L’égarée

Auteur: Donato Carrisi

Editions Calmann-Levy, 329 pages

 

Résumé

Dans une atmosphère étouffante, dans une ville engourdie par une vague de canicule, une jeune femme est retrouvée dans les bois, nue avec une jambe cassée. Elle a réussi à s’échapper après une longue séquestration. Elle est encore vivante, mais totalement désorientée.
Aussitôt prise en main dans un hôpital spécialisé, la jeune femme est interrogée par un spécialiste, le Docteur White, mais ne se souvient que de quelques bribes de ce qui lui est arrivé. Un homme, un labyrinthe, un bébé… Tout est flou. Cependant, son identité a bien été retrouvée: il s’agit de Samantha, kidnappée il y a quinze ans, un cas surmédiatisé à l’époque. Sa réapparition fait la une de tous les journaux et met la police dans l’embarras. C’est alors que le détective privé Bruno Genko décide de reprendre l’enquête qu’il avait démarrée à l’époque, embauché par les parents de la victime. Cependant, la donne a changé car Genko, atteint d’une grave maladie, sait que ses jours sont comptés: le cas de Samantha sera sa dernière mission.

 

Mon avis

Merci beaucoup à Calman-Levy pour l’envoi de ce livre!

Aaaaah sacré Donato! Vous m’avez fait sauté au plafond avec Le chuchoteur, je n’ai pas lu L’écorchée mais L’égarée m’a donné très envie de le lire! Quel talent… pourtant au début, j’ai eu peur d’être très déçue…

Il vaut mieux avoir lu Le chuchoteur pour lire celui-ci, ne serait-ce que pour la fin de L’égarée.

Cette histoire, c’est celle de Samantha, séquestrée pendant quinze ans, et retrouvée un beau jour. Tout au long du livre, nous allons en savoir plus sur les conditions dans lesquelles elle a vécue, qui est son ravisseur, ce mystérieux homme avec …. un costume de lapin! Le détective Bruno Genko décide d’enquêter sur cette affaire, à ses risques et périls, et beaucoup de choses sont en jeu aussi bien pour lui que pour Samantha.

Je ne veux pas vous en dévoiler plus car ce serait trop en dire. J’avoue qu’au début, je suis rentrée tranquillement dans l’histoire sans me poser de questions, car je sais qu’avec Carrisi c’est très bien écrit, pleins de rebondissements et bien ficelé. Pourtant, passé les premiers chapitres, j’ai eu comme une sensation de faux. Je commençais à noter des choses à côté, de résoudre les énigmes, de trouver un ou plusieurs tueurs. Car l’auteur nous donne beaucoup d’infos au fur et à mesure, il joue avec ses lecteurs et aime nous mettre sur des fausses pistes. Mais ici, tout semblait coller trop facilement, c’était trop évident. Puis la révélation…

Je me suis dit « Okay Donato, tu m’as eu! » Et je n’étais qu’à la page 167, même si c’était déjà la moitié du livre, j’étais déjà scotchée. Puis une autre révélation! Et d’autres informations, des personnages qui apparaissent, les pièces du puzzle qui s’assemblent, et les retournements de situation à la fin…. MAGISTRAL!!! Et je vais même vous dire un truc, j’ai envie de relire cette fin, car il y a eu tellement d’infos que j’ai besoin de tout mettre à plat! Il est fort le Donato, très fort! Il joue avec nous et il adore ça! Et comme beaucoup de choses sont sous-entendues, on n’arrive souvent pas à démêler le vrai du faux, c’est extrêmement bien fichu comme histoire, il nous chamboule le cerveau et j’adore!!

Est-ce que je dois parler de l’écriture de l’auteur? Non, sachez seulement qu’elle est très efficace, très juste, et que les informations données sont ultra calculées, bref, un travail d’orfèvre, un gros kiff!!

 

Conclusion

Du très très bon Carrisi! Ne vous fiez pas au début car l’auteur va vous retourner la tête jusqu’à la dernière page, jusqu’à la dernière ligne! Il se lit indépendamment des deux autres, mais il donne très envie de les lire si ce n’est pas déjà fait! Bon craquage! 🙂

 

Publicités

6 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s