Une histoire des abeilles

Une-histoire-des-abeilles

 

Titre: Une histoire des abeilles

Auteure: Maja Lunde

Editions Pocket, 448 pages

 

Résumé

Un triptyque écologiste qui raconte l’amour filial à travers le destin des abeilles.
Angleterre, 1851. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Cependant, la découverte de l’apiculture réveille son orgueil déchu : pour impressionner son fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire.

Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils, converti au végétarisme, rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d’une exploitation menacée par l’inquiétante disparition des abeilles ?

Chine, 2098. Les insectes ont disparu. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser la nature à la main. Pour son petit garçon, elle rêve d’un avenir meilleur. Mais, lorsque ce dernier est victime d’un accident, Tao doit se plonger dans les origines du plus grand désastre de l’humanité.

 

Mon avis

Merci beaucoup à Emmanuelle des Editions Pocket pour l’envoi de ce livre!

Nous savons tous que les abeilles font partie de l’équilibre de la nature, et que si elles venaient à disparaître, tout partirait en vrille… tiens, vous ne le saviez pas? Et bien maintenant, c’est fait! Et oui, nous sommes malheureusement dans une société qui, malgré la « mode » du j’ai-conscience-de-ma-planete on va à l’autre extrême, celle du trop, du tout, du surconso, bref, ça ne le fait pas du tout… Ce livre se veut un poil écologiste, mais ne l’est pas trop, il donne juste suffisamment de prise de conscience pour que l’on en ressorte un peu plus concerné du danger de la disparition des abeilles

Mention spéciale pour la couverture sublime du livre, en relief en plus! Très classe!

J’attendais pas mal de ce livre, je l’avais vu passé lors de la précédente rentrée littéraire, je l’avais même eu sur liseuse grâce à NetGalley, mais je n’avais jamais pris le temps de le lire, et bien que j’ai eu tort!!!

Ce livre est d’une grande importance. En plus d’être bien écrit, il souligne le danger de la disparition des abeilles. Sans être moralisateur, on découvre trois histoires à trois périodes différentes, mais qui ont en commun les abeilles. Au départ, William, qui au XIXème siècle va découvrir l’apiculture, et se confronter à des problèmes liés à l’incompréhension des gens par rapport à ce métier. Puis George, à notre époque, qui vit peu à peu la disparition des abeilles. Et enfin Tao, qui est sûrement l’histoire qui m’a le plus touchée. Cette femme chinoise qui vit à l’aube du XXIIème siècle, où les abeilles ont disparues depuis longtemps puisque la pollinisation est maintenant manuelle et humaine, où l’on vit dans un monde soumis à des normes presque inconcevables, et qui va vivre une tragédie pour se rendre compte de l’importance des abeilles sur notre planète…

C’est un récit qui m’a beaucoup marqué. Qui restera longtemps dans ma mémoire. La plume de Maja Lunde est très fluide, le livre se dévore. Chaque chapitre correspond à l’histoire d’un des personnages et est raconté à la première personne. On sent de temps en temps un petit suspens à la fin des chapitres et on est pressés de savoir la suite des aventures de tel ou tel personnage. Je me suis attaché à chacun d’entre eux, mais avec une préférence pour Tao. Je ne vois pas vraiment de défaut à ce livre en fait, c’est vraiment une belle et tragique histoire… un peu trop proche de la réalité parfois.

 

Conclusion

Il faut livre ce livre. pour se sensibiliser à l’histoire des abeilles, depuis le XIXème siècle jusqu’à nos jours, et même après. Cette lecture a quelque chose d’apocalyptique, et si c’était vrai? Et si les abeilles disparaissaient, comment ferions-nous? À lire absolument!

8 commentaires

  1. Ce sujet m’interpelle beaucoup et j’avais évidemment repéré le livre mais sans faire le pas. A sa sortie je venais de lire un livre de SF qui s’appuie aussi fortement sur les dérives actuelles et où un des personnages est pollinisateur humain pour remplacer les abeilles. C’est un sujet essentiel! Quand je vois que ceux qui dirigent le monde préfèrent nier ou mettre de l’argent dans la recherche pour des robots pollinisateurs plutôt que d’essayer de sauver ce qui peut l’être, j’ai peur.

    Aimé par 1 personne

  2. Je vais le lire, assurément! La couverture en plus est tellement belle! Mais avant tout, le propos m’interpelle. La nature, ça me parle toujours beaucoup. Prochainement sur ma liste! Il est à paraître le 24 septembre chez moi 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre à floandbooks Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s