Hillbilly Elegie

 

hillbilly-elegie-9782211233286_0

Titre: Hillbilly Elegie

Auteur: J.D.Vance

Editions Globe, 288 pages

 

Résumé

Dans ce récit à la fois personnel et politique, J.D. Vance raconte son enfance chaotique dans les Appalaches, cette immense région des États-Unis qui a vu l’industrie du charbon et de la métallurgie péricliter.
Il décrit avec humanité et bienveillance la rude vie de ces « petits Blancs » du Midwest que l’on dit xénophobes et qui ont voté pour Donald Trump. Roman autobiographique, roman d’un transfuge, Hillbilly Élégie nous fait entendre la voix d’une classe désillusionnée et pose des questions essentielles. Comment peut-on ne pas manger à sa faim dans le pays le plus riche du monde ? Comment l’Amérique démocrate, ouvrière et digne est-elle devenue républicaine, pauvre et pleine de rancune ?

 

Mon avis

J’avais vu passer ce livre lors de la précédente rentrée littéraire, le sujet m’intéressait, étant déjà allée quatre fois aux Etats-Unis, je suis toujours curieuse d’en savoir plus sur ce pays et ses habitants.

Ce récit est autobiographique, et l’auteur nous le dit dès le début, il veut montrer que ces hillbillies sont ses proches, ses amis, et même si ils ont bons nombres de défauts, ils resteront sa famille.

Nous apprenons que dans la région des Appalaches, dans le Kentucky, dans l’Ohio, certaines familles sont très pauvres, ne réussissent pas à s’en sortir, et il est rare que les enfants fassent des études et gagnent correctement leur vie. Pourtant J.D.Vance, qui a été élevé surtout par ses grand-parents, prouve que l’on peut s’en sortir.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, mais j’aurais voulu en savoir encore plus sur l’actualité des Etats-Unis notamment depuis l’élection de Trump. Je suis née la même année que l’auteur, et tout ce qu’il décrit je l’ai vécu en parallèle, en France. Ça ne veut peut-être pas dire grand chose pour certains, mais c’est la première fois que cela m’arrive, de découvrir une histoire, une enfance, une adolescence, dans un pays différent du mien, mais exactement à la même époque. On a tous les deux eu 17 ans lors du 11 septembre, on a vu Barack Obama arriver au pouvoir dans l’année de nos 25 ans. Etrange comme sensation… cela m’a donné encore plus d’attachement à l’auteur et à son histoire.

J.D.Vance nous décrit l’Amérique profonde, celle des familles qui ont à peine de quoi vivre, boivent, travaillent à peine. La dure réalité qui n’est pas souvent montrée. J’ai trouvé cette histoire importante et je suis vraiment contente de l’avoir lue.

 

Conclusion

Tantôt personnel, tantôt politique, J.D.Vance nous peint un tableau plutôt sombre de l’Amérique d’aujourd’hui dans des régions assez pauvre, d’une plume très réaliste. Je suis heureuse d’avoir lu ce livre, et je le recommande car j’ai trouvé cette histoire vraiment touchante.

Publicités

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s