Est-ce ainsi que les hommes jugent?

est ce ainsi...

 

Titre: Est-ce ainsi que les hommes jugent?

Auteur: Mathieu Ménégaux

Editions Grasset, 244 pages

 

Résumé

Une journée particulière. Gustavo, père de famille, directeur financier, doit effectuer une présentation importante devant l’état-major de sa multinationale. Des mois de préparation, un tournant pour sa carrière. Au lieu de l’heure de gloire espérée, la police faire irruption à son domicile, à l’aube. Perquisition, accusation d’homicide volontaire, indices concordants, Gustavo va être placé en garde à vue et traité sans ménagement. Heures sombres, qui vont déstabiliser un cadre supérieur sans histoires et le conduire à redouter le pire pour son avenir. Son épouse Sophie va mobiliser son réseau et son énergie pour démontrer l’innocence de son mari et préserver leurs deux garçons des conséquences dévastatrices de cette mise en cause. Mais comment rétablir la balance de la justice dans un univers gouverné par l’émotion et la recherche immédiate d’un coupable ?

 

Mon avis

Deuxième livre de Mathieu Ménégaux pour moi, et deuxième claque! Décidément, cet auteur a le chic pour nous marquer avec ses livres.

Contrairement à Je me suis tue, nous sommes ici dans une histoire racontée du point de vue d’un homme, mais toujours avec une dimension judiciaire. Une affaire d’enlèvement et de meurtre, pourtant la personne reconnue coupable, ne l’est pas, et l’incompréhension règne en maitre dans ce roman.

Le lecteur est presque pris à parti, en tout cas c’est comme ça que j’ai vécu ma lecture. On se met à la place de Gustavo, qui est innocent, du moins c’est ce que l’on croit, et après tout pourquoi pas? Pourtant, beaucoup de preuves sont contre lui, mais nous lecteurs, en venons à nous poser la question: Cet homme que l’auteur nous décrit, qui a l’air plutôt rangé, sympathique, sans histoire, est-il vraiment coupable? Et si la justice se trompait? Et encore, ce n’est pas le plus grave…

Mathieu Ménégaux veut nous montrer une des facettes de la justice, celle qui tache, celle qui laisse des traces à vie. Comment vivre quand un proche est inculpé dans une affaire judiciaire? Car ce jugement, cette arrestation, laissera forcément une trace, cela raisonnera longtemps… Jusqu’où peut aller la justice?

Ce roman est assez fou. Les 3/4 du livre se déroule sur une seule journée. C’est haletant, prenant, on a du mal à lâcher ce roman, tout va très vite. Le lecteur est sans cesse questionner, on retourne le problème dans sa tête, on est DANS le roman. j’ai adoré.

À la fin, enfin, on croit respirer, et pourtant, ce roman nous aura laisser des traces à nous aussi, nous aura éclabousser et fait prendre conscience du jugement des autres…

 

Conclusion

Encore une excellente lecture, une multitude de question que l’on se pose à travers ce récit. Ce livre fait réfléchir, offre une belle prise de conscience sur le système judiciaire d’aujourd’hui. Bravo monsieur Ménégaux, et hâte d’en discuter avec vous au SMEP!

Publicités

3 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s