Je me suis tue

CVT_Je-me-suis-tue_2054

 

Titre: Je me suis tue

Auteur: Mathieu Ménégaux

Editions Points, 144 pages

 

Résumé

Du fond de sa cellule de la maison d’arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’histoire d’une femme victime d’un crime odieux. Elle a choisi de porter seule ce fardeau. Les conséquences de cette décision vont se révéler dramatiques. Enfermée dans sa solitude, Claire va commettre l’irréparable. Le mutisme sera sa seule ligne de défense, et personne, ni son mari, ni ses proches, ni la justice ne saisira ses motivations.

 

Mon avis

J’avais énormément entendu parler de ce livre, en bien surtout… en fait non, en bien SEULEMENT. Aucun avis négatif, que de bons retours. je m’étais dit que je lirais à l’occasion, et le salon Rosny soit qui mal y pense de ce week-end a été la parfaite occasion, l’auteur étant présent sur le salon!

J’ai pris une grosse claque en lisant ce livre. L’histoire de Claire est flippante de réalisme. Le temps d’un soir, le temps d’un passage dans un tunnel, tout va aller trop vite. Un viol dont elle n’osera parler à personne, sauf peut-être aux flics, mais ils ne décrocheront pas le téléphone lorsqu’elle appellera… Claire va encaisser seule puis va laisser le mensonge l’envahir, jusqu’à ce qu’il soit trop gros pour elle, et alors le drame éclatera au grand jour, mais pas comme elle l’avait prévu…

Cette plume!!!!! J’ai découvert le style de Mathieu Ménégaux et j’ai hâte de lire ses autres livres. Le récit est cru, direct, authentique, puissant, poignant. Pour l’anecdote, j’ai commencé ce livre un matin et je ne l’ai plus lâché, je l’ai lu en allant au Rosny soit qui mal y pense et je me suis arrêtée pour le terminer, à la sortie du RER, et devant la Fnac, il FALLAIT que je connaisse la fin… et bordel, quelle fin!!! Je ne m’attendais pas à ça, j’ai été pris aux tripes, à la gorge, complètement emprisonnée moi aussi par l’histoire de Claire et du pourquoi ce séjour en prison… C’est dingue!

 

Conclusion

Je me suis tue est une petite pépite qui se lit d’une traite, qui vous tient en haleine et ne vous lâche plus même quand vous avez terminé le bouquin, cela risque de vous poursuivre longtemps… Attention, âmes sensibles s’abstenir, où lisez-le en connaissance de cause, vous risquez de ne pas en sortir indemne…

 

Publicités

6 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s