Agatha

Titre: Agatha

Auteure: Françoise Dargent

Editions Hachette, 320 pages

 

Résumé

Agatha vit seule avec sa mère depuis la mort de son père. Elle s’ennuie. Alors elle lit. Tout ce qui lui tombe sous la main. Surtout des romans policiers. Elle lit, et elle imagine des histoires de meurtre et de disparition.
Livre après livre, rêve après rêve, elle grandit. Paris, l’Égypte : Agatha brûle de voir le monde. Elle a soif de goûter à tout ce que la vie peut lui offrir.
Plus tard, Agatha Miller prendra sa plume pour écrire. Son premier roman policier sera signé Agatha Christie.

Mon avis

J’ai lu ce livre en LC avec Stephanie. J’aime bien de temps en temps lire un petit Agatha Christie, histoire de découvrir son oeuvre, sans pression. J’avais vu qu’il existait une biographie d’elle, mais c’est un joli pavé, et lorsque je suis tombée sur ce livre jeunesse sur l’enfance de l’auteure, j’ai foncé, en pensant que ça allait m’apporter quelques éléments de sa vie. Que neni!!

Je trouve que cette histoire aurait pu avoir comme personnage principal n’importe qui… En effet, à part les noms et certains lieux, presque rien ne nous indique qu’Agatha deviendra la reine du polar, et j’ai trouvé cela bien décevant. L’auteure précise que son récit tente de rester proche de l’enfance d’Agatha Christie, en y incluant quelques petites fantaisies. Soit, pourquoi pas. Mais j’avoue que j’attendais autre chose de ce livre.

Le style de Françoise Dargent est plutôt simple, fluide à la lecture, plaisant. J’ai tout de même aimer suivre cette petite fille durant ces quelques années, mais je ne pense pas au final, que l’enfance d’Agatha soit si intéressant que ça. Je pense que j’aurais voulu que ce livre aille plus loin dans le temps, jusqu’à l’écriture de son premier roman par exemple.

J’ai eu la sensation que l’auteure s’obligeait à placer des éléments clés qui allait marquer Agatha, mais ces placements sonnaient plutôt faux… Le voyage au Caire, L’Orient Express, sa soeur qui lui dit qu’elle devrait écrire… ah oui tiens pourquoi pas… et paf! elle se met à écrire… À plusieurs moments du récit je me suis dire « ah bah tiens comme par hasard… » et c’était assez dommage.

J’ai trouvé Agatha très enfant gâtée, plutôt lisse et pas très intéressante, mais je peux me tromper, au final il faudrait que je lise SA biographie pour me faire véritablement une idée de cette auteure.

La fin arrive comme un cheveu sur la soupe, et nous laisse un peu en plan, comme si l’auteure se rendait compte qu’elle devait vite terminer son roman, et hop, épilogue histoire de ne pas trop s’étendre…hum… dommage.

Conclusion

Pour du jeunesse, Agatha fait le job, mais le personnage principal est trop lisse, les clés qui feront d’Agatha Christie une auteure mondialement connue sonnent trop faux, et la fin est plutôt bâclée. Je suis assez déçue mais au moins ce livre m’a donné envie de lire la biographie, la vraie.

Publicités

2 commentaires

  1. J’avais eu exactement le même ressenti que toi en le lisant ! Ce n’était pas vraiment nécessaire de raconter sa jeunesse, car elle n’a au final rien vécu d’exceptionnel à ce moment là. Dommage, car le personnage historique est super intéressant !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s