Marie et Bronia: Le pacte des soeurs

Marie et Bronia

 

Titre: Marie et Bronia: Le pacte des soeurs

Auteure: Natacha Henry

Editions Albin Michel, 320 pages

 

Résumé

Varsovie, fin du XIXe siècle, Marie et Bronia, deux soeurs vivant dans une Pologne asservie par la Russie, n’ont qu’une obsession: Aller à l’université. Marie rêve de devenir chimiste, et Bronia, médecin.
Malheureusement, l’occupant russe interdit aux femmes de faire des études. C’est compter sans l’esprit de rébellion des deux jeunes filles. Un soir d’automne, à la lueur d’une lampe à pétrole, les deux soeurs décident de sceller un pacte incroyable, qui les mènera jusqu’aux portes de la Sorbonne, à Paris…

 

Mon avis

J’ai emprunté ce livre un peu par hasard à la médiathèque. j’avais vu ce titre passer, je connaissais l’histoire rapidement mais je ne l’avais pas retenue plus que ça. Quand je l’ai vu sur les étagères de ma médiathèque de quartier, je me suis dit pourquoi pas? Comme si je n’avais rien à lire dans ma PAL…..>__<  En tout cas, ce fut une belle surprise.

Pour tout vous avouer, je ne connais pas l’histoire de Marie Curie… Et j’ai appris énormément de choses grâce à ce livre… Marie est issue d’une famille de cinq enfants (dont un va mourir jeune) qui habite à Varsovie. Les parents de Marie et Bronia, les deux soeurs que nous allons suivre, sont des gens ouverts d’esprit, qui veulent que leurs enfants soient instruits, filles comme garçons. On sent que pour la fin du XIXème siècle, c’est plutôt inhabituel. Marie et Bronia souhaitent toutes deux faire des études, mais n’ont pas suffisamment d’argent pour le faire. Elle vont donc conclure un pacte, pendant que Bronia ira à Paris étudié à la Sorbonne (à cette époque un des rares endroit où les femmes sont acceptées à l’université), Marie travaillera comme gouvernante pour gagner de quoi financer les études de sa soeur et au bout d’un an, elles échangeront, et ce sera au tour de Marie de partir pour Paris.

Cette histoire est pleine de rebondissements, l’action y est perpétuelle et nous apprend beaucoup sur les deux soeurs et la difficulté d’être une femme qui souhaite s’instruire dans un monde d’hommes. Je n’ai jamais lu de biographie, ni de semblant de biographie sur Marie Curie, mais je serai curieuse d’en savoir plus, car ce livre m’a vraiment mis le pied à l’étrier pour en découvrir d’autres sur cette femme si mythique.

Nous suivons donc ces deux soeurs et leur famille à travers Varsovie, Paris, leur combat pour se faire une place dans le monde de la science, Bronia qui veut devenir sage-femme et Marie, scientifique. C’était passionnant.

La plume de Natacha Henry est très fluide, certes, il n’y a pas ou presque pas de descriptions, les dialogues sont assez bateaux mais cela ne m’a pas dérangé car il y a tellement de choses qui se passent dans le quotidien de ces jeunes filles, qu’il n’y a presque pas de place pour le description. je n’ai pas vu défiler les pages, et j’étais triste de quitter Marie et Bronia à la fin du récit.

 

Conclusion

J’ai totalement été séduite par ce livre. Nous sommes dans du jeunesse, donc une plume très abordable, peu de descriptions, mais beaucoup d’action et plein de belles découvertes. Je le recommande fortement!

 

Publicités

4 commentaires

  1. Je trouve l’idée de ce livre géniale car elle permet de redécouvrir Marie Curie. J’admire cette femme dont l’histoire est assez exceptionnelle et je suis ravie e constater que le livre donne envie d’en savoir plus.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s