Les Soeurs Carmines, tome 1

C1-carmines-737x1024

 

Titre: Les soeurs Carmines, tome 1, le complot des corbeaux

Auteur: Ariel Holzl

Editions Mnémon, 263 pages

 

Résumé

Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

 

Mon avis

Mais quelle grosse poilade!!! Je suis bien contente d’avoir écouter les conseils de mon Ptit Citron (je pense d’ailleurs ne pas être la seule!) parce que franchement, c’est le genre de livre que je n’aurais jamais ouvert sinon!

Nous allons suivre l’histoire de trois soeurs un peu particulières, Merryvère, Tristabelle, et Dolorine (ma préférée!), qui vivent à Grisaille, une ville sombre où règnent les complots, les meurtres et les vols. Mais attention, rien de tragique ici, non, l’humour prône dans ce roman! Merry, qui est au centre de ce tome (Tristabelle l’est dans le deuxième et Dolorine le sera dans le troisième) est bien embêtée car un vol qu’elle a commis va tourner au cauchemar, et elle va se retrouver embrigadée dans une sombre histoire de traque pour échapper au pire.

On est clairement dans une ambiance à la Tim Burton ou Famille Adams, avec des moments très sombre et d’autres à prendre au douzième degré!

J’ai tellement eu envie de rire dans ce premier tome! Le style est parfait, l’humour est omniprésent, les trois soeurs ont chacun leur caractère, Merry plutôt rebelle, Tristabelle en jeune femme hautaine et un peu insupportable, et Dolorine la petite dernière qui semble communiquer avec les morts. Ce trio de choc est parfait pour cette histoire loufoque.

Le journal intime de Dolorine ponctue par moment le récit, et donne parfois des éléments déterminant pour la suite de l’histoire, j’ai trouvé ça très judicieux de la part de l’auteur.

Ce livre est un pur moment de bonheur! ce n’est pas un coup de coeur car j’ai trouvé que vers la fin, la dynamique du début s’essoufflait, mais j’ai hâte de découvrir les autres tomes, surtout celui avec Dolorine, j’adore cette gamine!

 

Conclusion

Cette histoire jeunesse est un bel ovni livresque à mettre entre toutes les mains si vous voulez découvrir la ville de Grisaille en compagnie de trois soeurs « macabrement » drôle!

Publicités

4 réflexions sur “Les Soeurs Carmines, tome 1

  1. leslivresderose dit :

    J’ai également beaucoup aimé ce roman et ma chronique (prévue pour vendredi 😉 ) est dans la même lignée que la tienne! J’ai adoré l’humour piquant et le côté à la gois sombre et drôle de ce livre! Comme toi je suis impatiente de lire la suite! 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s