Après nous, tome 1

apres-nous,-tome-1---au-commencement-990767-264-432

 

Titre: Après nous, tome 1, Au commencement

Auteure: Myra Eljundir

Editions Robert Laffont, Collection R, 374 pages

 

Résumé

Les cartes du destin de l’humanité sont entre ses mains. Est-elle porteuse de chaos ou de la promesse d’un monde meilleur ?

Jezebel Kern a tout pour elle : des parents aimants, soucieux de son avenir, un véritable talent de musicienne, une voix envoûtante. Rien ne semble pouvoir troubler son petit paradis. Mais lorsque Hannah et Johann Kern perdent la vie dans un accident de la route, Jezebel découvre qu’il n’y a aucun acte de naissance à son nom. Peu à peu s’impose une terrible vérité : elle a été kidnappée dans sa petite enfance. À qui ? Pourquoi ? Et surtout, d’où lui vient cette voix capable de charmer… comme de blesser mortellement ? Jezebel devra le découvrir au travers d’une quête qui fera vaciller ses croyances et la portera aux frontières de l’apocalypse.

 

Mon avis

J’ai acheté et fait dédicacer ce livre au Salon de Montreuil et j’avais hâte de découvrir la plume de Myra Eljundir, que je connaissais un peu avant car elle est l’auteure d’excellents thrillers 🙂 J’ai lu ce livre en LC avec Helène!

Je suis sortie de ma zone de confort avec cette lecture, et ça fait du bien de temps en temps. J’ai apprécié le rythme du roman ainsi que les personnages, même si parfois je me suis un peu perdue, j’ai du mal à certains moments à m’imaginer les personnages, et même si ici ils sont bien décrits, on s’en fait une idée assez vite, j’ai tout de même décrocher par endroits, mais ce n’est pas dû au roman, juste à quelques fautes d’inattention de ma part.

J’ai d’emblée accroché dès le début. je reconnais le style de l’auteur que j’ai l’habitude de lire, et j’ai adoré. C’est étrange, mystérieux, on ne sait pas trop où l’on va, on est à l’intérieur d’un corps, un être qui se développe… Puis c’est l’entrée dans l’histoire. On retrouve ces petits interludes par moments dans le roman, et certains détails, certaines descriptions se veulent grinçants, comme si au fil de l’histoire, l’auteur nous tissait sa toile et nous laissait peu à peu être prisonnier, sans que l’on ne s’en rende compte, jusqu’au moment fatidique où HA! voilà, le surprise est là, le suspens est haletant, le rythme s’accélère et…… et le premier tome s’achève…. NAAAAAAN!!!! Je veux la suiiiite!!

Les personnages sont tous plus attachants les uns que les autres, avec chacun leur caractère et leurs « signes distinctifs » et c’est peut-être cela que l’on peut associer à la littérature ado, c’est quelque chose qui ressort, ce besoin d’associer un personnage avec un caractère. Ce n’est absolument pas un reproche, juste un constat, car je lis peu de roman ado et cela me donne des repères sur ce genre de lecture. N’hésitez pas à me dire si je suis complètement à côté de la plaque!

L’histoire se déroule, disons, de façon assez « classique », mais on sent que quelque chose est latent et guette dans l’ombre, jusqu’à être révélé. On en apprend pas mal sur les personnages principaux dans ce tome, et là où j’ai vraiment commencé à accrocher dans l’histoire, c’est lorsque la réalité rejoint la fiction, lorsque l’on réussi à se projeter dans notre monde, notre société actuelle, en se disant « mais c’est réel »… L’auteure a vraiment cette force de faire se rejoindre la fiction et la réalité, et ça j’adore!

Certaines scènes sont dures, violentes, une, assez poussée m’a mis la puce à l’oreille sur la suite de l’histoire. Étant habituée au style de l’auteure, cette brutalité ne m’a pas dérangé mais je me demande comment peuvent réagir les ados qui lirait ce livre. C’est une vraie question… Les gamins d’aujourd’hui sont familiers avec la violence, mais lorsqu’il s’agit d’un livre, jusqu’où pouvons nous aller dans l’écriture?… Encore une fois, ce n’est pas un reproche, juste un questionnement, et preuve en est que ce roman me fait réfléchir…:-)

La fin de ce premier tome laisse présager du très bon pour la suite et j’aurais plaisir à découvrir le reste de la saga! Mention spéciale pour les dessins accompagnant la lecture par moment, ce qui est assez agréable.

 

Conclusion

Ce premier volume (la saga en comportera quatre) est extrêmement prometteur. Des personnages charismatiques, une réalité très présente, une écriture percutante, pas de doute, on est dans du très bon roman pour ado, ET pour adultes, ça a carrément fonctionné sur moi en tout cas! Vivement la suite.

Publicités

2 réflexions sur “Après nous, tome 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s