« Arrête avec tes mensonges »

arrête avec tes mensonges

 

Titre: « Arrête avec tes mensonges »

Auteur: Philippe Besson

Editions 10/18, 160 pages

 

Résumé

De passage dans sa région natale, le narrateur, qui n’est autre que Philippe Besson, aperçoit au détour d’une rue une silhouette, un visage, dont la ressemblance avec son premier amour le frappe tel un coup de poignard. S’ensuit le récit de la rencontre, vingt-cinq ans plus tôt, entre deux adolescents que tout oppose : l’un, plutôt timide, est fils d’instituteur, élève studieux et lecteur chevronné ; l’autre est enfant de paysans, rebelle, charismatique et mystérieux, coqueluche des filles du lycée. Leur attirance est immédiate, sans équivoque.

 

Mon avis

J’ai volontairement coupé le résumé pour ne pas trop en dévoiler car le roman faisant seulement 160 pages, il serait dommage de tout dire…

Merci encore à Stéphanie pour ce cadeau qui m’a fait sortir de ma zone de confort pour m’offrir un regard sur un sujet que je connais peu, l’homosexualité.

Au début, c’est la découverte, la plume de Besson que je ne connais pas du tout, et qui me saute au yeux dès les premières lignes. C’est tranchant de vérité et même si l’année de ses dix-sept ans correspond à mon année de naissance, tout concorde, ses souvenirs, l’enfance, la nostalgie des années 80, tout cela me parle et me touche immédiatement. Puis le sujet délicat dans les années 80 de l’homosexualité, l’apparition du sida, les risques, les non-dits à soi-même et aux autres. L’amour pour l’autre, cet amour caché, pas tellement assumé au regard des potes du lycée.

Je ne vais pas vous en dévoiler plus car je n’en savais pas plus et c’est ça qui m’a plu. Cette deuxième partie qui déchire le coeur, et cette troisième partie qui le broie et le piétine…

Philippe Besson est seul narrateur, il parle à la place des autres, sans dialogue apparent, comme si il nous chuchotait à l’oreille son histoire, comme si l’on était en tête-à-tête avec lui, au coeur de son adolescence.

Ce petit livre m’a énormément touché, pourtant je n’ai pas vraiment envie de lire autre chose de l’auteur car je sais maintenant autour de quels sujets tournent ses livres et je pense que celui-ci me suffit paradoxalement.

 

Conclusion

Ce livre est une vérité, une histoire extrêmement touchante et terrible. Philippe Besson raconte parfaitement ces sentiments de nostalgie, d’amour, d’adolescence, et la fin retentit dans le coeur longtemps…

Publicités

3 réflexions sur “« Arrête avec tes mensonges »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s