Maharajah

Maharakah

 

Titre: Maharajah

Auteur: M.J.Carter

Editions du Cherche-Midi, 453 pages

 

Résumé

Calcutta, 1837. Le pays est sous la régence de la Compagnie britannique des Indes orientales. Figure haute en couleur chez les expatriés anglais, l’écrivain Xavier Mountstuart vient de disparaître dans les profondeurs de la jungle. L’armée de la Compagnie envoie à sa recherche Jeremiah Blake, un agent spécial, grand spécialiste des mœurs du pays, accompagné d’un jeune officier, William Avery. C’est le début d’une aventure passionnante au pays des temples et des maharajahs. En approchant de la région où Montstuart a disparu, celle des thugs, adorateur de Kali, déesse de la mort et de la destruction, Blake et Avery vont bientôt découvrir une incroyable conspiration.

 

Mon avis

J’ai lu ce livre dans le cadre de la #TeamThriller du Cherche-Midi, merci à Benoît pour cet envoi.

Je suis un peu mitigée sur cette lecture. J’ai tout d’abord été surprise par les descriptions et la mine d’informations concernant les Indes aux XIXème siècle, moi qui n’y connait absolument rien, j’ai appris beaucoup de choses. J’avais déjà eu cette sensation avec Jérome Bosch, le précédent roman du Cherche-Midi.

Pourtant, passé le travail de recherche sur cette période, on envie de se plonger dans l’histoire… oui mais voilà… l’histoire a été un peu mise en arrière plan selon moi

Le personnage de William Avery est tout de suite très attachant, et son expédition s’annonce riche en émotion. J’avais l’impression d’être dans un Indiana Jones, avec une pointe d’humour et de cynisme qui rendent la lecture très agréable. Le style est malgré tout assez complexe, et on ne rentre pas facilement dans l’histoire. Mais je me suis accrochée et j’ai aimé voyager à travers les Indes, découvrir la culture indigène, le thuggisme… Pourtant, il m’a manqué quelque chose…. une action un peu plus pêchue peut-être…

J’aurais aimé que l’action défile encore plus vite car je pense qu’il y a pas mal de longueurs qui auraient pu être évitées, même si elles sont là pour justifier de certains actions des personnages, le lecteur n’a peut-être pas besoin de tant d’informations. Je ne crois pas que l’on puisse parler de thriller, juste d’un roman d’aventures, mais du coup qui manquerait un peu de rebondissements…

La fin peut laisser présager d’une suite, malheureusement pour moi je ne la lirai pas car ce tome ne m’a pas donné envie d’en savoir plus sur nos deux héros…

 

Conclusion

Maharajah est un roman très bien conduit, avec malheureusement quelques longueurs et une action en dent de scie. Je ne pense pas que l’on puisse classer ce livre dans la catégorie thriller, mais dans celui de roman d’aventure, qui plaira aux lecteurs du genre.

 

Publicités

2 réflexions sur “Maharajah

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s