Indian Creek

5980-cover-indian-586b80e9dabfe

 

Titre: Indian Creek

Auteur: Pete Fromm

Editions Gallmeister, 240 pages

 

Résumé

Pete Fromm s’apprête à vivre un long hiver, seul, au coeur des montagnes Rocheuses. L’auteur livre dans ce récit son témoignage, véritable hymne aux grands espaces sauvages de l’Idaho.

 

Mon avis

Je remercie les Editions Gallmeister, spécialisé dans la littérature américaine, de m’avoir envoyer ce livre.

J’ai déjà lu deux romans de type Nature Writing. Dans les forêts de Siberie, de Sylvain Tesson, véritable ode à la nature, et Wild, de Sheryl Strayed, que je considère comme tel, et aussi comme un roman d’apprentissage. Car c’est aussi ce qu’est ce livre.

Nous suivons Pete, l’auteur, qui à la fin des années 70, est embauché pour garder des oeufs de saumon. Oui, dis comme ça, cela peut paraître étrange, mais c’est tout à fait vrai. Il est recruté par l’office de règlementation de la chasse et de la pêche de l’Idaho, et va devoir passer tout l’hiver dans les Rocheuses, seul.

Ce livre est un roman d’apprentissage car Pete ne s’y connait absolument pas dans ce domaine, et va d’ailleurs vite être la risée des chasseurs du coin. Il est totalement novice, et va apprendre peu à peu à se débrouiller seul, même si certains chasseurs lui rendent visite de temps à autre.

J’ai beaucoup aimé ce livre. Il est raconté à la première personne et on sent que Pete est complètement perdu à certains moments, c’est pourquoi ce livre m’a aussi fait penser à Wild. C’est bien écrit, mais relativement dense car Pete raconte tout ce qui se passe. J’ai décroché parfois de ma lecture car tout est vraiment raconté dans le détail et je n’avais peut-être pas besoin d’autant d’éléments.

J’ai eu un moment assez difficile à lire, celui de la chasse au puma, qui est plutôt tragique, sanglant et raconte peut-être trop bien la façon dont les chasseurs peuvent procéder pour tuer un animal, et s’en vanter ensuite. Je ne suis ni végan, ni autre, mais j’avoue que ça m’a un peu fait mal au coeur…

Mis à part ça, Indian Creek est vraiment un beau témoignage d’un jeune homme de dix-neuf ans, perdu dans la nature, seul contre des élans, des lynx et autres animaux des Rocheuses.

 

Conclusion

Si vous voulez vous évader dans les Rocheuses le temps d’un hiver, je vous invite à découvrir ce roman, bien que dense et très renseigné, il vous fera passer un bon moment et vous en saurez plus sur Pete Fromm et son périple dans cette Amérique sauvage.

 

=> 4/5

 

Publicités

2 réflexions sur “Indian Creek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s