Compagnie K

couv rivire

 

Titre: Compagnie K

Auteur: William March

Editions Gallmeister, 238 pages.

 

Résumé

Décembre 1917. Une compagnie de l’US Marines Corps débarque en France et est envoyée au front. Pour la première fois, les hommes de la Compagnie K découvrent la guerre : attaques de nuit, balles qui sifflent, obus qui explosent, ordres absurdes, grondement de l’artillerie, la pluie et le froid, la tentation de déserter. Les cent treize soldats qui composent cette compagnie prennent tour à tour la parole pour raconter leur guerre, toutes les guerres. L’un après l’autre, ils décrivent près d’un an de combats, puis le retour au pays pour ceux qui ont pu rentrer, traumatisés, blessés, hantés à jamais par ce qu’ils ont vécu.

 

Mon avis

Je remercie les Editions Gallmeister pour l’envoi de ce livre.

J’ai toujours beaucoup aimé les témoignages sur les guerres de 14-18 et 39-45. Cela fait parti de notre Histoire et nous devons nous en rappeler. J’ai lu pas mal de livres dessus, et je suis toujours curieuse de découvrir de nouvelles choses sur ces deux périodes.

J’ai pu ici lire un recueil de témoignages de soldats américains envoyé au front en France fin 1917. Il y a 100 ans. Cela paraît très loin de nous et en même temps toujours aussi concret et ancré dans l’histoire de la France. Ces soldats, lieutenants, capitaines, adjudants, nous racontent leurs anecdotes, sur cette guerre atroce. Tantôt tragique, tantôt drôle, ces cent treize petites histoires m’ont beaucoup touché. Nous voyons la Guerre à travers leurs yeux. Il serait très difficile ici de vous raconter l’histoire de chacun, mais ce qui importe au final n’est pas de retenir le nom de chaque soldat, mais d’un même groupe, envoyé au front. Nous connaissons suffisamment les horreurs de cette guerre, je ne reviendrai donc pas la-dessus, mais je choisis de vous présenter ici quelques passages qui m’ont marqués.

20170611_09302220170611_093045

J’aurais encore beaucoup de moment très touchants à vous montrer mais je ne peux pas prendre en photo tout le livre 🙂

J’ai remarqué dans ma lecture, un témoignage un peu particulier, celui du soldat inconnu. Cela fait bien sûr résonance en chacun de nous, et j’ai d’ailleurs trouvé cette histoire bouleversante.

La fin de ce recueil est marqué par la fin de la Guerre, où le soldats rentrent, et ne retrouvent jamais leur vie d’avant. Une femme refuse que son mari la touche, sinon elle vomit, car il est devenu ce qu’on appelle une « gueule cassée ». Pour ne citer qu’eux. Et d’autres faits nous sont ici rapportés, qui nous font nous rendre d’autant plus compte que la fin de ce guerre signifiait aussi pour les soldats la mort d’une partie d’eux, la plus joyeuse.

La frontière est mince entre la réalité et la fiction car je pense que certains de ses témoignages ont été écrits par l’auteur lui-même, ce qui n’enlève rien à leur valeur. L’ouvrage est d’ailleurs un classique de la littérature historique aux Etats-Unis, et l’auteur, William Campbell de son vrai nom, est le soldat le plus décoré et celui qui a eut la plus longue expérience du conflit.

 

Conclusion

Ce recueil de témoignages est à lire absolument, non seulement pour se souvenir de cette guerre, mais aussi pour toutes ses anecdotes qui sortent un peu de l’ordinaire et donne une autre vision de ce qu’à pu être la Première Guerre Mondiale. Je vous conseille également de lire la postface, particulièrement intéressante où l’on en apprend plus sur l’auteur.

 

=> 5/5

Publicités

3 réflexions sur “Compagnie K

  1. Yuyine dit :

    J’aime aussi beaucoup les ouvrages sur cette période historique. Cependant, je n’aime pas quand ceux-ci sont trop manichéens et je crains que ces témoignages n’illustrent pas les atrocités faites par les soldats américains, y compris sur les civils. C’est ce que je reproche à ce genre de récit, ils sont trop orientés en nous présentant uniquement leur côté victime (que je ne déments absolument pas) mais en oubliant les autres aspects moins glorieux mais qui font d’eux aussi des hommes…

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan lecture juin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s