Petites Lectures (24-27 avril)

La semaine dernière j’ai choisi de faire diminuer ma PAL de manière efficace. Quatre petits livres de moins de 200 pages pendant quatre jours. Ils étaient dans ma bibliothèque depuis peu, ou depuis plus longtemps. Défi relevé! Voici donc mes petites chroniques de ces petites lectures 🙂

Comme un roman, Daniel Pennac, 197 pages.

Ce livre a été une RÉVÉLATION!! Plus qu’un coup de coeur, j’ai trouvé le livre de ma vie de lectrice!! Je n’avais jamais lu de Pennac, eh bien je suis plus que convaincue, il faut lire ce bouquin absolument!! L’auteur nous propose différentes réflexions autour de la lecture, le plaisir de lire, le besoin de lire. Pourquoi nos enfants se désintéressent-ils peu à peu de la lecture, comment faire pour leur mettre le bon livre entre les mains? À l’aide d’anecdotes, Pennac nous livre ici les éléments pour se poser nous-mêmes la question du rapport à la lecture. Passionnant!

=> 6/5!!!!!!

La fille qui lisait dans le métro, Christine Fléret-Fleury, 170 pages.

J’ai passé un bon moment avec ce livre, néanmoins beaucoup d’éléments négatifs sont à déplorer. Le titre n’est pas bien choisi, certains passages ne sont pas assez développés, on passe souvent du coq à l’âne. L’histoire se veut touchante mais elle frôle de trop près les clichés pour se laisser emporter totalement. Cependant, Juliette est une femme attachante et son rapport aux livres est très vrai et très intéressant. Le livre est trop court et le lecteur n’a pas le temps d’apprécier entièrement cette histoire.

=> 4/5

La ferme des animaux, George Orwell, 151 pages.

Je n’ai jamais lu ce livre au collège ou au lycée donc c’est avec joie que j’ai découvert ce classique. Et quelle étrange coïncidence de le lire en période électorale… Ce livre résonne de manière très concrète, des animaux qui prennent le pouvoir, ordonne des lois, mais les transgresse peu à peu. Ce livre est d’une grande justesse et m’a donné envie de lire 1984!

« Dehors, les yeux allaient du cochon à l’homme et de l’homme au cochons, et de nouveau du cochon à l’homme; mais déjà il était impossible de distinguer l’un de l’autre. »

=> 5/5

Journées de lecture, Marcel Proust, 81 pages

Je suis passé à côté de ce court récit. Pourtant la plume de Proust est superbe, mais il faudrait avoir vraiment le temps de la savourer, de lire et relire la même phrase pour la comprendre, et je n’en avait pas envie à ce moment-là. La pensée de l’auteur prend une tournure un peu trop philosophique, et j’aurais préféré rester sur l’anecdote de son rapport à la lecture lorsqu’il était enfant.

=> 3/5

 

J’ai donc réussi mon petit défi, et je suis très heureuse d’avoir lu ces quatre livres, tous différents, et tous enrichissants! 🙂

Publicités

3 réflexions sur “Petites Lectures (24-27 avril)

  1. Lectrice discrète dit :

    De jolis livres que tu as lu. Je n’ai jamais lu ce Pennac la mais j’adore la plume de l’auteur depuis mon collège.
    Pour la fille qui lisait dns le métro, le livre me tente trop…j’aimerai bien m’en faire mon petit avis
    Les deux autres romans ont aussi l’air chouette ^^ mais je ne les ai jamais lu ^^

    Aimé par 1 personne

  2. chronicroqueusedelivres dit :

    J’ai également lu La fille qui lisait dans le métro et je suis assez d’accord le titre est assez mal choisi et avec le résumé de la 4e de couverture on ne s’attend pas à ça je trouve!
    Aussi lu la ferme des animaux, et je le relis de temps en temps, j’adore!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s