Shining

Shining

 

Titre: Shining

Auteur: Stephen King

Editions J’ai lu, 574 pages

 

Résumé

Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Palace passe pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté… L’hiver, l’hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l’habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-là s’appelle Jack Torrance : c’est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d’échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny. Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l’on croit disparus. Ce qu’il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l’Overlook Palace, c’est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée ? ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l’hôtel ?

 

Mon avis

Aaaaaaaah enfin! J’ai acheté ce livre vers l’âge de 16 ans je crois, l’été où j’ai vu le film. Le film est passé, le livre n’avais jamais été lu. Jusqu’à maintenant (tintintiiiiiiiin). Merci le Club de lecture Stephen King! 🙂

Cette chronique est probablement la plus longue que je n’ai jamais écrite, mais elle était essentielle pour moi car il y a beaucoup à dire sur ce livre et je voulais vous retransmettre au mieux ce que j’ai vécu durant cette lecture.

Alors non, je ne vais pas rentrer dans le débat « plutôt livre ou plutôt film? » car pour moi le film de Kubrick est extraordinaire, je l’adore, mais il reste vraiment très différent du livre, et je comprends pourquoi King ne l’aime pas. Le personnage de Torrance n’est pas traité à sa juste valeur, oui il a été alcoolique, mais il aime sa famille, et c’est clairement l’hôtel qui exerce une pression néfaste sur lui. Dans le film, il change beaucoup trop rapidement de caractère et on le sent agacé dès le début par sa femme. En même temps, cette actrice fait tellement potiche selon moi! Il n’y a que dans la scène de la fin qu’elle est top! C’est clairement Nicholson qui domine ce film alors que dans le livre chaque personnage est vraiment développé et le lecteur connaît le passé de chacun. Bon, okay je suis UN PEU rentrée dans le débat…:-)

Mais je m’égare….

Nous découvrons donc une famille américaine moyenne, unie qui va devoir affronter l’Overlook. Jack, est employé comme gardien de l’hôtel sur sa période de fermeture, entre novembre et mai. Cet emploi arrive au bon moment car il s’est fait renvoyer du précédent, il était professeur à l’université mais ses problèmes d’alcool ont eu raison de lui. Il prend donc ce nouveau travail comme une bénédiction. Il est le gardien de l’Overlook, cet hôtel qui semble avoir une âme…

« Les flocons de neige tourbillonnaient et virevoltaient sur le porche et l’Overlook avec ses fenêtres sombres dentelées de neige tenait tête à la tempête comme il l’avait toujours fait depuis trois quarts de siècle. Il paraissait indifférent à son isolement; peut-être même éprouvait-il une certaine satisfaction à se voir coupé du monde. Emprisonnés dans sa coquille comme des microbes pris dans les entrailles d’un monstre, ses trois hôtes vaquaient comme tous les soirs à leurs occupations habituelles. »

L’Overlook est vraiment un personnage à part entière, celui qui va être la cause de la descente aux enfers de la famille Torrance. Danny, Wendy et Jack semblent être unis, puis peu à peu, chacun va se voir isoler pour l’affaiblir un peu plus. Danny, et son ami imaginaire Tony, qui semble faire des rêves éveillés très troublant et qui le dépasse pour quelqu’un qui n’a que cinq ans. Wendy, emprisonnée par son passé et l’influence d’une mère beaucoup trop présente et nocive, qui s’accroche tant bien que mal à son mariage. Et Jack, qui souhaitez laisser ses problèmes d’alcool de côté, mais que l’Overlook va vite rattraper.

Je me suis immédiatement attachée à ces trois personnages, ce trio est fort en caractère et King a parfaitement choisi la psychologie de ses personnages pour transmettre au lecteur un maximum d’émotions.

« Elle avait le sentiment que leur union à tous trois était indestructible et que si cette union venait à se défaire, ce ne serait pas par la faute de l’un d’eux, mais à cause d’une intervention extérieure. »

King est fabuleux. Bon, d’accord je ne suis pas très objective en disant ça, mais j’ai été frappée par la façon qu’il a de mettre en scène ses personnages. Il nous plonge tout d’abord dans une nostalgie, une époque où tout allait bien, même si on sent une peur vis-à-vis de Danny qui est mis en garde par Tony quant à l’Overlook, puis dans l’histoire de ses parents, le combat de Jack contre l’alcool, pour ensuite nous ouvrir les portes de cet hôtel mystérieux où cette famille s’engouffre sans savoir ce qui les attend. C’est génial.

Beaucoup de tension est présente tout au long du livre. King nous donne certaines clés pour faire douter le lecteur. Mais que s’est-il passé dans cette chambre 217? Et cet ascenseur étrange? Et Cette chaudière qu’il ne faut surtout pas laisser trop monter en température? Tout est sujet au doute, à la peur qu’un des personnage ne dérape et bouleverse tout.

La fin arrive peu à peu, et les 50 dernières pages montent en tension, et personnellement je n’arrivais pas à lâcher le livre, j’étais happée par l’Overlook moi aussi, et je me demandais comment allais finalement finir l’histoire! La description de l’hôtel et son impact sur Jack surtout est formidable, King maitrise parfaitement son sujet! Un bijou!

 

Conclusion

Shining est un classique de King à lire absolument ne serait-ce que pour observer cette tension palpable qui monte de plus en plus jusqu’à un dénouement extra!

 

=> 5/5

Publicités

7 réflexions sur “Shining

  1. lecturesdudimanche dit :

    Oui, King est fabuleux ! J’ai vu le film quand j’étais petite (merci mon grand frère, je suis traumatisée à vie de tous les films d’horreur qu’il m’a montrés !) et j’ai acheté récemment le livre, en même temps que sa suite (Dr Sleep si ma mémoire est bonne). Mais j’avoue (honteusement) qu’ils sont tous deux toujours dans ma PAL…

    J'aime

  2. lepetitratdesbooks dit :

    Effectivement c’est un long article mais en même temps c’est un livre tellement génial^^! Je te rejoins complètement sur le personnage « potiche » de Wendy dans le film! Comme tu le dis ce livre est prenant et il est difficile de le lâcher.
    Il existe également une série de 3 épisodes (1h chacun) très fidèle au livre dont Stephen King a écrit le scénario qui est plutôt sympa (par contre aucune surprise on retrouve vraiment les actions décrites dans le roman)!

    J'aime

  3. Yuyine dit :

    Si j’adorais littéralement le livre, la fin m’a juste parue trop WTF et elle m’avait gâché tout le plaisir. J’aime énormément la montée en tension lorsque Danny erre devant la chambre 217 et ce passage continue encore à me hanter lorsque je me retrouve dans un hôtel qui m’évoque l’Overlook.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s