Bonjour tristesse

Bonjour tristesse

 

Titre: Bonjour tristesse

Auteure: Françoise Sagan

Editions Pocket, 161 pages

 

Résumé

La villa est magnifique, l’été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l’amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s’amusent, ils n’ont besoin de personne, ils sont heureux.

La visite d’une femme de coeur, intelligente et calme, vient troubler ce délicieux désordre. Comment écarter la menace ? Dans la pinède embrasée, un jeu cruel se prépare.

 

Mon avis

Cette lecture n’était pas prévue. Je l’avais sur ma liseuse depuis quelques jours en me disant qu’il se lit vite et que je tomberai dessus par hasard un jour ou l’autre, et puis Lemon June en a fait une lecture en direct, et avant de voir sa vidéo, je voulais le lire moi aussi. J’ai bien fait!

Nous découvrons un été dans la vie de Cécile, dix-sept ans, qui vit une relation assez fusionnelle avec son père. Sa mère étant décédée depuis plusieurs années, Raymond ne se cache pas d’avoir eu plusieurs maitresses après le décès de sa femme. Depuis quelques temps, c’est avec Elsa, beaucoup plus jeune, qu’il partage sa vie. Cela convient à Cécile, jusqu’au jour où son père annonce l’arrivée d’Anne, une femme du même âge que Raymond et qui avait bien connu sa femme. On sent Cécile perturbée par cette nouvelle, et son caractère va s’affirmer à partir de là.
Françoise Sagan a une écriture sublime, un mélange de nonchalance, de justesse, de regret, de nostalgie, qui emporte le lecteur dans cette ambiance passive et en même temps assez rebelle.
Cécile, et l’auteure par la même occasion, fait preuve d’une incroyable maturité quant à ses sentiments. Même s’ils sont parfois confus, elle sait les analyser. C’est une force pour le récit.
Le personnage d’Anne est au centre du conflit, elle est la figure de l’autorité, l’obstacle de Cécile qui l’empêche de s’épanouir, et aussi son point d’attache pour une vie qui est censé l’attendre.
Ce triangle amoureux (Raymond, Elsa et Anne) va être la plaque tournante de cette histoire, et Cécile, en son centre, va se révéler durant cet été, passant de jeune fille à jeune femme. Même sa relation avec Cyril n’a rien d’anodine. À la fin du roman, on sent que Cécile a grandi, mûri, et le lecteur en ressort changé également.

Ce roman est d’une incroyable profondeur. Et dire qu’il a été publié lorsque Françoise Sagan n’avait que dix-huit ans! Quelle plume, quelle rigueur dans les dialogues, quel caractère pour décrire ces sentiments. C’est fabuleux.

Le récit étant très court, il est difficile de détailler plus que ça l’histoire.

D’un point de vue un peu plus personnel, j’ai vu ce roman comme un mélange d’images du film Diabolo menthe, Le château de ma mère, et j’ai parfois associé Anne à la belle-mère de Cendrillon; la découverte de l’amour de jeunesse pour Diabolo menthe, l’ambiance du Sud, la chaleur, la nonchalance du Château de me mère, et une certaine similitude avec la belle-mère de Cendrillon pour Anne, mais avec un peu plus de sympathie.

 

Conclusion

Bonjour tristesse est un court récit qu’il faut lire, non seulement pour découvrir la plume superbe de Sagan, mais aussi pour se plonger au coeur des années 50, dans une nostalgie tendre et un peu triste, que tout lecteur un peu sensible saura apprécier.

 

=> 5/5

Publicités

4 réflexions sur “Bonjour tristesse

  1. Sandy dit :

    Lemon June m’a aussi donné envie de le lire, mais sur Instagram, quand elle en a parlé d’un air si ému dans sa story 🙂
    Il faudra que je me lance dedans un jour, comme c’est un récit court en plus je pense qu’il se lit très vite !

    J'aime

    • floandbooks dit :

      Oui il se lit vite, il peut paraitre lent, mais j’ai beaucoup aimé la nostalgie qu’il m’a procuré, après c’est un avis personnel, certains trouvent ce bouquin inutile et où il ne se passe rien… je ne trouve pas, c’est d’une grande maturité pour une.jeune femme qui avait 18ans à peine

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s