Code 93

514OOhTEJpL._SX210_

 

Titre: Code 93

Auteur: Olivier Norek

Editions Pocket, 358 pages.

 

Résumé

Coste est capitaine de police au groupe crime du SDPJ 93. Depuis quinze ans, il a choisi de travailler en banlieue et de naviguer au cœur de la violence banalisée et des crimes gratuits.

Une série de découvertes étranges – un mort qui ouvre les yeux à la morgue, un toxico qui périt par autocombustion – l’incite à penser que son enquête, cette fois-ci, va dépasser le cadre des affaires habituelles du 9-3.

Et les lettres anonymes qui lui sont adressées personnellement vont le guider vers des sphères autrement plus dangereuses…

 

Mon avis

Je suis adepte des thrillers depuis quelques temps maintenant, mais je lis peu de polars j’avoue. J’attendais beaucoup de ce roman car on ne m’en avait vendu que du bien, j’avais donc placé la barre très haut, et j’avoue que l’auteur a parfaitement répondu à mes attentes.

Nous faisons ici connaissance avec le capitaine Victor Coste, qui travaille à la Police Judiciaire du 93, et découvrons plusieurs histoires entremêlées au départ. J’avoue avoir été un peu troublée par les nombreux éléments et les enquêtes de ce roman, j’avais parfois du mal à coordonner tout.

Coste est un homme assez austère, bourru et plutôt direct, qui s’est renfermé depuis la mort de sa compagne, ce qui l’a beaucoup affecté. Il se balade d’affaires en affaires, jusqu’au jour où il reçoit un mystérieux courrier anonyme, dévoilant l’énigme du Code 93…

J’ai tout de suite accroché au style de l’auteur. Beaucoup d’humour noir, de second degré, de vannes balancées entre flics, on sent le vécu, et pour cause, Olivier Norek est lui-même flic dans le 93, il me semble même que certains faits de ce livre sont vrais, ce qui rend la lecture encore plus concrète.

Les affaires en elles-même ne m’ont pas « choquée », je n’étais pas plus surprise que ça, mais en même temps je me laisser entrainer par l’histoire et la plume de Norek.

Un peu plus personnellement, j’ai accroché d’autant plus au livre, qu’il fait références à de nombreux lieux que je connais, puisque j’habite moi-même dans le 93, donc la Courneuve, Aulnay, Aubervilliers, Bobigny, je connais bien, et ça aide à se rendre compte des lieux.

L’action s’enchaine vite et très bien, c’est ultra bien ficelé, même si nous découvrons un coupable phare plutôt tôt par rapport à la fin. Cependant, je me suis un peu perdue lors du dénouement final, peut-être trop de non-dits, trop de sous-entendus, j’aurais aimé que les choses soient un peu plus explicites.

 

Conclusion

Code 93 est un très bon polar, et Coste et son équipe sont parfois à mourir de rire. J’aurais plaisir à découvrir les tomes suivants, et à retrouver la plume direct et engagée de l’auteur.

 

=> 4,5/5

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Code 93

  1. Yuyine dit :

    J’ai eu le même ressenti que toi. Si l’enquête n’est pas folle et le dénouement un peu brouillon j’ai adoré pour le côté très vrai que son expérience de flic apporte au récit et j’ai finalement passé un super moment

    J'aime

  2. Pingback: Bilan lecture mars

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s