Villa Taylor

villa-taylor

 

Titre: Villa Taylor

Auteurs: Michel CANESI & Jamil RAHMANI

Editions Anne Carrière, 363 pages.

 

Résumé

Diane, jeune « executive woman » au caractère bien trempé, dirige avec succès une banque d’affaires parisienne. Son ascension professionnelle fulgurante est aux antipodes de sa vie personnelle, qui se résume à un mot : désert. Un désert dont l’aridité résulte des zones d’ombre de son enfance. Survient la mort de sa grand-mère, qui lui laisse en héritage la mythique Villa Taylor de Marrakech. Ce lieu a accueilli quelques-unes des plus grandes figures du XXe siècle : Franklin Roosevelt, Winston Churchill, Charlie Chaplin. Churchill y a fait plusieurs séjours et y a peint durant la Seconde Guerre mondiale l’unique tableau de sa main. Cette demeure renferme aussi toutes les clés du passé de Diane, clés que lui a scrupuleusement dissimulées sa famille.

La première idée de Diane est de vendre la maison, mais ce lieu mystérieux, protégé du monde par la luxuriance de son parc, va entrer en résistance. Revient alors l’envie chez Diane de retrouver la trace de sa mère, qu’elle n’a pas connue.

 

Mon avis

Je remercie les éditions Anne Carrière de m’avoir fait confiance en m’envoyant ce roman.

Lorsque j’ai lu le résumé de ce livre, je me suis dit que ça allait me changer de mes lectures habituelles, et c’est tant mieux!

J’ai été complètement dépaysée avec ce livre. J’ai vécu à Marrakech avec Diane, dans cette Villa Taylor, avec le fantôme de la grand-mère de Diane qui dévoile peu à peu ses secrets.

Je me suis un peu renseignée et la Villa Taylor a vraiment existé, sa construction remonte à 1926.

Nous suivons donc Diane, femme d’affaire carriériste, trop occupée par son travail pour se permettre de passer quelques jours dans la maison de sa grand-mère dont elle hérite à sa mort. Elle est tout de même contrainte d’y aller, et va se perdre dans ses souvenirs d’enfance, avec sa grand-mère et sur les traces de sa mère qu’elle n’a presque pas connue, puisqu’elle est morte lorsque Diane était petite.

Au fur et à mesure de l’histoire, les ambiances se développent, les paysages, les descriptions nous plongent totalement dans Marrakech, et cette villa habitée quelques temps par Churchill, Roosevelt ou Chaplin. La plume des auteurs est parfaitement maitrisée et je me suis laissée envouter par la beauté des lieux.

J’ai aimé le personnage de Diane, tantôt froide, tantôt fragile, sensible, qui voit ressurgir les fantômes du passé de sa mère et sa grand-mère. Le développement de ce personnage est vraiment intéressant car elle passe par pleins d’émotions différentes, et le lecteur aussi par la même occasion. On est perdue avec elle, on découvre avec elle les secrets de cette villa et j’ai vraiment aimé cette petite enquête autour de la disparition de la mère de Diane.

Tous les personnages de cette histoire sont importants. Leur rôle est déterminant et tout est suffisamment bien construit pour que lorsqu’arrive le dénouement, les pièces du puzzle s’assemblent parfaitement.

 

Conclusion

Ce livre inattendu, au style que je n’ai pas l’habitude de lire m’a fait voyager au coeur de cette villa mystérieuse. J’ai adoré le style des auteurs et je vous le recommande!

 

=> 4,5/5

Publicités

3 réflexions sur “Villa Taylor

  1. Pingback: Bilan lecture mars

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s