Phobie

phobie

 

Titre: Phobie

Auteure: Sarah Cohen-Scali

Editions Gulf-Stream, 400 pages.

 

Résumé

Une odeur de moisi. Une cave. L’obscurité totale. Et la peur. La peur qui prend aux tripes. Cauchemar… ou réalité ? Anna ouvre les yeux et prend peu à peu conscience qu’elle n’est pas en train de faire le cauchemar récurrent qui la tourmente depuis son enfance, mais qu’elle est bel et bien séquestrée. Qui l’a enlevée ? Le croque-mitaine qui la terrorise depuis qu’elle a cinq ans, ou un homme de chair et d’os ? Chargé d’enquêter sur l’enlèvement de la jeune fille, le commandant Ferreira doit collaborer avec un psychiatre, le docteur Fournier. Son enquête est vite reliée à une autre, celle de la disparition du père d’Anna, onze ans auparavant. Onze années de silence et d’oubli à parcourir. Un voyage à rebours, au cœur d’une mémoire secrète.

 

Mon avis

Je remercie les Editions Gulf-Stream pour l’envoi de ce livre.

J’aime les thrillers. J’aime les thrillers psychologiques. J’aime les thrillers psychologiques haletants….. Et celui-là c’est du bon!

Dès les premières pages, le lecteur vit ce que vit Anna, seize ans, qui se réveille dans un lit qui n’est pas le sien. Mais où est-elle? Elle a été kidnappée? Pourtant elle ne se souvient de rien… Le début est raconté à la première personne, et comme je le dis souvent, cela donne encore plus d’intensité à l’histoire. Nous suivons donc Anna qui semble totalement perdue, et se perd encore plus car à chacun de ses réveils elle semble avoir changé d’endroits, vêtue différemment à chaque fois. Elle fera une rencontre étrange, et rapprochera son malaise d’avoir été kidnappée à sa frayeur de toujours, le croque-mitaine. Ça ne peut être que lui! Elle ira même jusqu’à la rencontrer…

J’ai trouvé le début du récit (la partie où Anna raconte) très prenante. On veut savoir la suite, et en savoir encore plus sur cette maison étrange, les différents réveils d’Anna, et ce fameux croque-mitaine. Le lecteur fait tout doucement le rapprochement entre les contes de fées et ce que vit Anna. On passe par Barbe Bleue, La Belle et la Bête, et ce retour à l’enfance nous font nous attacher au personnage d’Anna.

Lorsque démarre l’enquête, nous sommes dans un contexte différent. Nous découvrons le commandant Ferreira, qui connait déjà Anna, puisque onze ans auparavant, il avait déjà enquêter sur la disparition de son père. Ferreira a donc un lien avec elle et cela va jouer un rôle dans l’histoire car ces deux enlèvements sont liés.

En parallèle, le docteur Fournier, le psychiatre qui suivait Anna va s’ajouter à l’histoire, et peu à peu certains éléments vont apparaître au lecteur, jusqu’à confondre réel et virtuel.

Sans trop en dire, cette « connexion » au virtuel m’a troublée. Je n’avais jamais lu de roman sur ça et j’avoue avoir décroché un petit moment car je trouvais ces passages un peu complexes, contrairement au début où on était vraiment happés dans une histoire presque concrète.

Cependant, lors des 50 dernières pages, il y a tellement d’éléments importants de l’histoire qui se résolvent, et tellement de retournements de situation, que cela m’a replongé dans ma lecture! L’auteure a su attirée mon attention!

La fin du récit arrive donc après beaucoup d’informations, mais malgré cela, elle est plutôt « douce », rien de trop brutal non plus (moi qui suis habituée à Maud Mayeras 🙂 ), juste assez pour terminer très bien le roman.

 

Conclusion

Phobie est un très bon roman, bien maîtrisé, qui comprend parfois quelques longueurs, mais qui vous fera passer un agréable moment, entre réel et virtuel.

 

=> 4/5

Publicités

2 réflexions sur “Phobie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s